En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus

OK, tout accepter
TOREADOR SPADA-MATADOR
TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR TOREADOR SPADA-MATADOR

Toreador Spada-Matador Pierre-Jules Mêne

PIERRE-JULES MÊNE
    1810-1879

Époque
1877

Dimensions
Hauteur : 53 cm
Diamètre du socle : 21 cm
Largeur : env. 33 cm

Signature
Sur le motif, sur l’avant gauche de la terrasse : P.J.MÊNE

Daté
sur le motif : 1877

Présenté en cire au Salon de 1877 (n° 4000) sous le nom de Toréador Spada-Matador.
Présenté en bronze, édité par Pierre-Jules Mêne lui-même (n°1349) à l’Exposition Universelle de Paris de 1878.

Matériau
Épreuve en bronze patine mordorée, reposant sur un socle rond.

Composé plusieurs pièces, le bronze est complet.



Zoom sur l'oeuvre


GTGBMENEMATADOR

2 100€

Pierre Jules Mêne, un gentleman sculpteur

Maître de la sculpture animalière avec Antoine-Louis Barye, et un peu avant Emmanuel Frémiet, il n’en n'a pas moins produit deux sculptures au thème hispanisant : le Matador et un Picador à cheval. Inspiré par son voyage sur la péninsule ibérique, au Portugal mais surtout en Espagne, et sans aucun doute par l’opéra-comique de Georges Bizet qui avait été donné pour la première fois le 3 mars 1875 à l’Opéra-Garnier.

Pierre-Jules Mêne est né à Paris, et travaille très tôt dans l’atelier paternel, spécialisé dans la lustrerie. À 22 ans, il épouse Hortense Caroline Monnereau, d’un an sa cadette, et décide de voler de ses propres ailes. Il est attiré par la sculpture, et entre dans l’atelier du sculpteur sur bois René Compaire. C’est ainsi que sans l’avoir vraiment décidé, il se spécialise dans la sculpture animalière.

Il expose aux Salons à partir de 1838, et jusqu’à sa mort, y rencontre un incontestable succès. Cependant, il est plus considéré comme un décorateur qu’un véritable artiste, car ses sculptures, très nombreuses, étaient éditées par lui-même et ensuite diffusées à grande échelle. Cet aspect mercantile rebutait l’Institution, mais elle assura la fortune du sculpteur et de sa famille.

L'orientalisme étant un thème fort en vogue, Pierre-Jules Mêne y osa quelques incursions, avec succès. C'est ainsi qu'il sculpte, en 1873, un fauconnier arabe, qu'il présenta au Salon de cette même année. Il rencontra un tel succès, qu'il connut un véritable succès d'édition.

Le 3 mai 1879, Hortense Mêne s’éteint après une longue maladie. Pierre-Jules, ne sachant comment vivre sans sa compagne de plus de cinquante ans, rend son dernier souffle quelques jours plus tard, le 20 mai…

Inspiration hispanisante

Revenu de son voyage sur la péninsule ibérique, des images pleins les yeux, voilà qu'à l’Opéra-Garnier, Georges Bizet donne, le 3 mars 1875, pour la première fois son opéra comique Carmen. Rien de tel pour inspirer notre sculpteur.

Le public est choqué par Carmen, cette femme sulfureuse et volage. En revanche, le compositeur russe Piotr Illich Tchaïkovski, le compositeur et chef d'orchestre allemand Johannes Brahms ainsi que le compositeur Camille Saint-Saëns ont salué sans réserve le génie de Georges Bizet. Malgré le tiédeur du public, le compositeur russe prophétisa même que « d’ici 10 ans, Carmen sera l’opéra le plus célèbre de toute la planète ».
Hélas, Georges Bizet ne le vérifiera jamais. Il meurt trois mois après la première, alors que le public succès commençait tout juste à apprécier cette oeuvre…

Propre éditeur de ses oeuvres, Pierre-Jules Mêne n'a toutefois fondu que très peu de Matadores, guère plus d'une dizaine. La majeure partie des éditions ont été réalisées par sa propre fille, Julie (1836-1898), épouse du sculpteur Auguste Caïn (1821-1894), qui avait succédé à son père dans les éditions de ses bronzes.

Le Matador

Le combat est terminé.
Le Matador a vaincu le taureau.
Sous les applaudissements, il avance, encore pas encore tout-à-fait libéré du combat. Dans une main, l’épée dans l’autre, la capote de Brega, cette grande cape (plus de 2,5 mètres de large pour une hauteur de 1,25 mètre), jaune intense d’un côté, fuschia de l’autre, que le matador a déployé plus tôt, pour jouer avec le taureau, au début de la Lidia.

Sur le sable de l’arène, parsemé des traces des fers à chevaux des picadores, git un bouquet de fleurs, sans doute lancé par quelque belle admiratrice dans l’espoir de se faire remarquer du matador...

Le combat est terminé.
Le Matador salue. Le matador est celui qui a mis le taureau à mort. Il n'est pas forcément le toréador.
Les péones et les picadores qui l'ont aidés, saluent également.
Discrètement,les areneros et les monosabios s’agitent pour remettre l’arène en état.

Coiffé de sa montera, ce chapeau de laine bouillie noire, à l’usage exclusif des toreadors, et caractérisé par ses deux protubérances latérales, et de la castanera, ce petit chignon portent tous les toréros, il arbore son Traje de luz. Pierre-Jules Mêne a travaillé la chaquetilla, (la courte veste ajustée surchargée de broderies), le chaleco (ce gilet brodé de la même couleur que la veste), avec une telle finesse et un sens du détail si parfait qu’ils semblent un véritable travail d’orfèvre.
Les deux épaulettes, las hombreras, sont décorées de cabochons et se finissent sur le devant et le derrière, par deux glands décoratifs, les machos. La taille du Matador est ceinte d’une large ceinture, la faja.
Ses pantalons, ou plus exactement culottes, taleguilla, sont très ajustés, brodés et terminés par des machos. Il n’est qu’à admirer la finesse du travail du sculpteur pour se convaincre que Pierre-Jules Mêne maîtrise son art à la perfection. La tenue du toréador est complétée par les deux paires de bas qui gainent ses jambes, et les zapatillas, ces ballerines de cuir très souples à semelles plates permettant un déplacement facile et véloce.

© Copyright textes et photos : Les Trésors de Gamaliel

Hauteurenv. 53 cm
Largeurenv. 33 cm
Diamètre du socle21 cm
Daté1877
Matériaubronze à patine mordorée Composé de plusieurs pièces, le bronze est complet

Autres suggestions

1 450€

      SculpteurCharles Félix GIR 1883-1941 ÉpoqueCirca 1905-1914 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 31 cmLongueur : 20 cmLargeur : 20 cm Poids : 4,821kg SignatureSur l’avant gauche de la terrasse. MatériauBronze à patine brune. Le bronze est complet.  

1 450€

Sculpteur Charles Félix GIR 1883-1941 Époque1908 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsØ de la terrasse : 14 cmHauteur : 30 cmLongueur : 17 cmLargeur :  17 cm       Poids : 4,085 kg SignatureSigné, daté Sur l’avant gauche de la terrasse. Cachet du fondeursur l'arrière de la terrasse : Jaboeuf et RouardIl s’agit donc d’une fonte au...

380€

SculpteurE. Joukanech Époque ca 1918-1930 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 15 cm Terrasse : 4 X 4 cm Socle en onyx vert : 5,5 X 5,5 X 3 cm Poids : 806 grammes SignatureÀ l’arrière du buste: E. Joukanech Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée. La patine présente quelques traces d'usures. 

220€

ÉpoqueCirca 1900 Art Nouveau ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 9 cmProfondeur : 2,8 cmØ du cachet : 2,5 cm Poids :  168 gr. SignatureNon signé Matériau Épreuve en bronze à patine dorée. Matrice du cachet non gravée

780€

SculpteurIrénée Rochard 1906-1984 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsHauteur : 19 cmLargeur : 7,5cmLongueur : 21 cm              Poids : 1,640 kgSignatureÀ l’arrière gauche de la terrasse. Matériau Bronze à patine brune. Le bronze est complet. Aucun manque dans la ramure du cerf.

900€

Le Marchand d’Oranges SculpteurDidier Debut 1824 - 1893 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture orientale DimensionsHauteur : 30 cmProfondeur : 20 cmLargeur : 26 cm Poids :  2860 gr. Terrasse Longueur : 14,8 cmLargeur : 11,3 cm Signature Sur la terrasse : Debut Cachet de Garanti Plaque indiquant « Prix de...

2 100€

SculpteurPierre Louis Détrier 1822-1897 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 41 cmLargeur : env. 19 cmProfondeur : 22 cm Base rectangulaire : 16,5 X 19,5 SignatureSur le côté droit de la base Matériau Épreuve en bronze à patine chocolat, reposant sur une terrasse rectangulaire.

720€

SculpteurPaul Mahler 1864 - 1923 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 8 cmLongueur : env. 16 cm Base rectangulaire : 15,5 X 10 Poids : 950 gr SignatureSur la terrasse : entre les deux pattes du chat tranche arrière de la terrasse, signature du fondeur : IHF Fondeur Paris Sous le bronze, cachet et n° 1117 Matériau...

370€

SculpteurThomas Cartier 1879-1943 Époquecirca 1884-1914 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 7 cmLargeur : env. 3 cmProfondeur : 2,5 cm Poids : 226 grammes Ø : 3,8 cmSignatureSur la terrasse : T. Cartier Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

280€

ÉpoqueCirca 1900-1914 ProvenanceFrance DimensionsHauteur : environ 4 cmLongueur : env. 20cm Poids : 470 grammes Matériau Bronze à patine mordorée.

800€

Sœur de Charité SculpteurEmmanuel Frémiet 1824-1910 Époque1859 pour le chef-modèle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 23 cmLargeur : environ 13 cmØ : env. 9,5cm Poids : 1,686 kg SignatureSur l’avant de la terrasse : E. FremietNuméro sous la sculpture : 477 Matériau Bronze à patine brune.

990€

SculpteurBenoît dit Bénédict Rougelet 1834-1894 Au tout début de sa carrière de sculpteur, Benoît Rougelet rencontre Arsène Houssaye, alors inspecteur général des Beaux-Arts. Celui-ci lui avait fait remarquer la banalité de ce prénom de Benoît pour un artiste. Impressionné par cette remarque, le jeune sculpteur décide d'adopter Bénédict comme prénom, et...

3 100€

SculpteurRoger de Minvielle  - 1897 – 1987 Époque circa 1930-1965 École École française de Sculpture animalière Dimensions Courbette Longueur : env. 21 cm  / env. 23 cm avec le socle en bois Hauteur : env. 22,5 cm / env. 25,5  cm avec le socle en bois Largeur : env. 6 cm / env. 8,5 cm avec le socle en bois Poids : 2 000 gr Dimensions CroupadeLongueur :...

500€

ArtisteJean Bulio 1827 - 1911 ÉcoleÉcole de sculpture française Époque Circa 1880 pour le chef-modèle Dimensions Hauteur :  env. 30 cm Largeur : env. 18 cm Profondeur : env. 13 cm Poids : 2850 gr. SignatureSur le revers du buste Matériau Épreuve en bronze à patine brune.

160€

ArtisteGeorges Maxim dit Geo 1885 - 1940 ÉcoleÉcole de sculpture française Dimensions Hauteur :  env. 11,5 cm Largeur : env. 6 cm Profondeur : env. 4 cm Poids : 394 gr. SignatureÀ l’arrière de la terrasse Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

160€

ArtisteGeorges Maxim dit Geo 1885 - 1940 ÉcoleÉcole de sculpture française Dimensions Hauteur :  env. 11,5 cm Largeur : env. 6 cm Profondeur : env. 4 cm Poids : 344 gr. SignatureÀ l’arrière de la terrasse Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

1 900€

SculpteurAntonio BOFILL - actif en France dans le premier quart du 20ème siècle Époque Début 20ème siècle École École française de Sculpture Dimensions Hauteur : env. 45 cm Longueur : env. 40 cm Largeur : env. 12,5 cm SignatureSigné sur le motif (au pied du sabot antérieur droit), trèsLégendé sur le côté de la terrasse : Le Dernier d’une Race de...

1 200€

SculpteurÉmile Picault – 1833 - 1922 Époque  circa 1865-1914École École française de SculptureDimensions Hauteur : env. 25 cmTerrasse : 7,8 X 7,8 cmPoids : 1867 gr.SignatureSigné à l’arrière de la terrasse sur le motif Épreuve en bronze à patine médaillée composée de plusieurs pièces. Aucun manque.

2 300€

SculpteurÉmile Louis LaporteParis 1858-1907 Époque1884 pour le chef-modèle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 61 cmLongueur base : 24.5 cmLargeur base : 19.5 cm Poids : env. 14 kg SignatureSigné sur le motif : E. LAPORTE Numéroté : 7239 Marque de Fondeur : Siot Decauville Matériau Épreuve en bronze à patine médaille....

2 300€

SculpteurHenri-Michel Chapu 1833-1891 Époque1870 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 48 cmØ de la terrasse : 35cmSignatureSur la tranche de la terrasse : h. Chapu Au dos, sur la tranche de la terrasse  : F. Barbedienne, Fondeur. Paris MatériauÉpreuve en bronze à patine médaille. Le bronze est complet. Il repose sur...

450€

ArtistePierre-Jules Mêne 1810 - 1879 Époque1850 pour le chef modèle Provenance France École École française de Sculpture animalière Dimensions Longueur : env. 10,4 cm Hauteur : env. 2,9 cm Largeur : env. 4,8 cm Poids : 192 gr Signature sur le devant de la terrasse  Daté Matériau Épreuve en bronze, à patine brune reposant sur une terrasse ovale, composée...

650€

SculpteurIsidore Bonheur 1827 - 1901 ÉpoqueDernier tiers 19ème siècle ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsLongueur : 16,5 cmHauteur : 15,5 cmLargeur : 5 cm Poids : 1123 gr. SignatureSur le côté droit de la terrasse, sur le motif  Matériau Épreuve en bronze à patine brune reposant sur une terrasse rectangulaire. À noter un léger saut de...

380€

ArtisteAlexandre LéonardParis, 1821 - 1877 ÉcoleÉcole de sculpture française de sculpture animalière DimensionsHauteur : env. 14 cmTerrasse ovoïde : 18 X 7,5 cmPoids : 820 grammes Signaturesigné sur le motif A. LEONARD  Matériau Épreuve en bronze à patine brune. Fonte d’édition ancienne. 

420€

ArtisteLouis VidalNîmes, 1831 – Paris 12ème, 1892 ÉcoleÉcole de sculpture française de sculpture animalière DimensionsHauteur totale : 15 cm env.Socle ovoïde : 13,6 X 6 cmPoids : 853 grammes Signaturesigné sur le motif Vidal Matériau Épreuve en bronze à patine dorée.Fonte d’édition ancienne.Socle en marbre vert (légères égrenures)

1 150€

Othello ArtisteGeorges Charles CoudrayParis 1862 - 1944 ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur totale : env. 34,5 cmØ Terrasse :  13,5 cmLargeur : env. 18 cm Signaturesigné sur le motif : G. Coudray Matériau Épreuve en bronze à patine chocolat. Socle décoré de motifs.

1 450€

Janissaire ArtisteJean Didier DebutMoulins, 1824 – Paris, 1893 ÉcoleÉcole française de sculpture Époque Circa 1880 DimensionsHauteur totale : env. 32,5 cmTerrasse : 11 X 8,3 cm Poids : 2920 grammes Signaturesigné sur le motif : D. DEBUT Cartel d’attribution : Janissaire, prix de Rome (Didier Debut ayant obtenu un second prix de Rome en 1851)  Matériau...

1 500€

SculptricePrincesse Marie d'Orléans duchesse de WurtembergPalerme (Sicile, Italie) 1813- Pise (Italie) 1839 Époque1835 pour l’épreuve originale en marbre, destinée aux Galeries historiques du Musée du Château de Versailles, inaugurées dans le cadre des festivités du mariage du duc d'Orléans, Ferdinand-Philippe avec Hélène de Mecklembourg-Schwerin, le 10...

280€

ArtisteFranz Peleschka 1873 - ? ÉcoleÉcole de scupture autrichienne DimensionsHauteur :  env. 9,5 cm Largeur : env. 5 cmLongueur : env. 5,5 cm Terrasse : 3 X 3 cm Poids : 428 grammes Signaturesigné sur le bas du dos de la jupe Matériau Épreuve en bronze à patine médaillé, reposant sur un socle carré.Le bronze est complet.

1 450€

ArtisteJames PradierGenève (Suisse) 1790 – Bougival, 1852 ÉcoleÉcole de sculpture française Époque 1852 pour le chef modèle DimensionsHauteur : env. 26,5 cmLargeur : env. 12 cmLongueur : env. 21 cm Signaturesigné : Pradier sculpt. Matériau Épreuve en bronze à patine brune, reposant sur un socle rectangulaire à pans coupés sur le devant. Le bronze est...

800€

ArtisteGeorges GARDETParis, 1863 – 1939 ÉcoleÉcole de sculpture animalière française Époquecirca 1883-1918 DimensionsHauteur : env. 17 cmSocle circulaire :  11 cm de diamètre Poids : 1,967 kg SignatureSigné sur le motif : G. GARDETSur le bord de la terrasse sous la signature : cachet du fondeur, maison SIOTNuméroté sur le bord de la terrasse : P902...