En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus

OK, tout accepter
Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu
Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu Jeanne d'Arc à Domrémy - Henri Chapu

En ligne seulement

Jeanne d'Arc à Domrémy 23 cm - Henri Chapu

  • Sculpteur

Henri-Michel Chapu 1833-1891

Époque
1870

Provenance
France

École
École française de sculpture

Dimensions
Hauteur : 23 cm
Ø de la terrasse : 16 cm

Poids : 2745 grammes

Signature
Sur la tranche de la terrasse : h. Chapu

Au dos, sur la tranche de la terrasse  : F. Barbedienne, Fondeur. Paris

Matériau
Épreuve en bronze à patine médaille.

Le bronze est complet. Il repose sur une terrasse ronde.


Zoom sur l'oeuvre


GTGBCHAPUJA23

650€

Henri Chapu, un sculpteur remarquable

Sculpteur classique mais aussi portraitiste, Henri Chapu, artiste généreux, sensible, travailleur dont l'oeuvre se lit sur tous les grands murs de Paris.

Retrouvez cet attachant personnage, discret et d'une grande rigueur moral, au talent remarquable sur le blog d'Art et d'Histoire de la Galerie : Henri Michel Antoine  Chapu 1833-1891 un honnête homme au travail

                                                                              

                                                                                                             Henri Chapu

                                                                                                      

                                                                                           

Jeanne d'Arc, figure vénérée de la Monarchie de Juillet, mythe fondateur de la Troisième République

Lorsque s’ouvre le salon des Artistes Vivants, au printemps 1870, le contexte politique et diplomatique n’est pas au beau fixe. Cependant, en ce frétillant mois de mai, nul ne pense que l’été amènera la guerre, et que six semaines d’un conflit sanglant aboutiront à la défaite de la France, la chute du Second Empire et la perte de l’Alsace-Lorraine.

Au théâtre, à l’opéra, dans les salons (celui de 1890 ne présente pas moins de 11 sculptures de Jeanne d’Arc, un record !), la figure de Jeanne d’Arc attire et fait recette.

                                                                        

                                                                                Affiche de l'Opéra de Mermet en 4 actes et 6 tableaux

Figure incontournable de la politique autant que de l’art, elle est ressortie de l’oubli en 1841 par l’historien Jules Michelet. Dans le livre V, de son Histoire de France, après des années de travail et de recherche, il réhabilite Jeanne d’Arc. La pucelle, qui s’est imposée par son exemplarité, réalise l’unité autour d’elle, étant ainsi à l’origine de l’une des étapes cruciales de la construction de la France. 

                                                                             

                                                                                                 Jules Michelet 1798-1874
                                                                                             Thomas Couture, huile sur toile

                                                                                                        Musée Carnavalet

Toute une littérature historique se développe autour de ce thème, qui est porté à son paroxysme après 1870. Dès lors, héroïne historique et mythe fondateur, elle participe, après la chute du Second Empire, au fort mouvement nationaliste qui s’installe en France. A la fois sainte laïque et sainte catholique, elle est béatifiée en 1909 et finalement canonisée en 1920.

                                                                                          

Jeanne d'Arc à Domrémy

C’est dans ce contexte qu’Henri Chapu sculpte sa bergère à Domrémy.

Passionné par la figure héroïque de Jeanne d’Arc, Henri Chapu étudie sa vie passionnante et complexe, à travers les monuments déjà réalisés, la littérature. Il vibre en lisant les pages que Jules Michelet vient de lui consacrer.
L’heure est venue pour lui de se lancer.
Il réalise en premier un médaillon colossal. Mais il n’est pas satisfait. Il est dérouté par toutes les facettes qu’offre Jeanne d’Arc : le courage militaire, la Foi, le Patriotisme …
Il tâtonne, cherche, réfléchit, croque, ébauche :  La conception (ou la composition) est pour moi le plus difficile de l’œuvre et ne peut se faire qu’avec une connaissance très approfondie du sujet. C’est une suite persistante d’études et d’efforts qui conduisent graduellement à un résumé logique, au meilleur choix parmi toutes les idées et toutes les formes qui se présentent. Une même logique enchaîne la composition à l’exécution jusqu’à la fin. C’est un tout, une synthèse qui ne peut se diviser ni se réduire. 

Finalement, il tombe sur une phrase qui lui apporte la lumière : « Jeanne était belle, forte, simple, d’une piété exaltée et d’une vertu sans tâche ». 
Il la tient sa Pucelle de Domrémy :

  • lle est une paysanne, incarnation de la vertu des plus humbles,
  • elle est la « patronne de ces mille héros anonymes qui versent leur sang sur le champ de bataille, de ces obscurs martyrs qui ont fait et feront encore la gloire de la patrie. »

                                                                                                    

Henri Chapu l'a voulu belle, mais sans mièvrerie. Il veut que sur ses traits, se retrouvent la douce ardeur mystique qui l’anime.

Les jambes repliées sous son corps dans la posture de l’humble bergère de Domrémy qu’elle est encore, elle joint les mains en un geste de prière fervente, son regard est noyé dans un monde qui nous échappe, celui de sa future destinée : les combats, la gloire, le martyre.

Jeanne d’Arc à Domrémy, aussi souvent appelé Jeanne d’Arc écoutant ses voix, ou La bergère de Domrémy est présentée en plâtre au Salon de 1870. Mais cette année-là, le Salon n’est pas la première préoccupation des Français, angoissés par le drame qui se noue. Bien qu’en mai, l’Empereur soit plébiscité, le danger se prépare aux frontières : le 19 juillet, la guerre est déclarée entre la France et la Prusse.

Héroïque patronne de la France, symbole des vertus guerrières, du courage et du patriotisme, la statue de Jeanne d’Arc n’aurait pu tomber mieux …

Mais les soubresauts de l’histoire ignorent l’art, quand l'art s'en nourrit...

Lorsqu'Henri Chapu la présente au Salon pour la première fois, elle est réalisée en plâtre. Il transcrit le plâtre en marbre en 1872, et la représente à l’occasion au premier Salon de la Troisième République.
Présentée hors concours, puisque son auteur est titulaire du Grand Prix de Rome, la statue ne remporte pas de médaille. Toutefois, elle confirme son immense succès auprès du public, portée par le contexte politique  : l’annexion de l’Alsace et de la Lorraine à l’Allemagne, après la capitulation de la France face à l’armée prussienne, le 2 septembre 1870.

Devenue dès lors un véritable emblème national, porteur de toutes les vertus et les espérances du peuple français, le sujet est exploité par les peintres mais surtout par les sculpteurs. Les Jeanne d’arc guerrières en armure, à cheval ou démontées fleurissent. Rompant avec cette représentation, Henri Chapu a campé avec finesse et élégance une bergère toute simple, douce, bucolique, mélancolique et méditative.

                                                                                                 

La statue de marbre de 1872 (de même que celle de plâtre de 1870) mesure 117 cm, présentée au Salon de 1872, elle est aujourd’hui conservée au Musée d’Orsay. Elle a été fondue en bronze par la maison Barbedienne, Barbedienne grandeur nature, pour la ville de Châlons-sur-Marne (aujourd’hui Châlons-en-Champagne) grâce au don de monsieur Joseph Chevalier. Elle y orne le petit square au pied de la Cathédrale Saint-Etienne, côté rue Popelin. On en trouve une également à Kobenhavn, au Danemark.

La Jeanne d’Arc à Domrémy d'Henri Chapu, éditée à partir de 1875 par la maison Barbedienne, reste au catalogue jusqu’en 1911, proposée en taille originale et 6 tailles de réductions possibles.

                                                                                      

© Copyright textes et photos : Les Trésors de Gamaliel

Hauteurenv. 23 cm
Diamètre du socle16 cm
Signaturesur l'avant de la terrasse : H. Chapu Sur l'arrière : F. Barbedienne fondeur + cachet de réduction mécanique
MatériauPatine brune Parfait état Aucun manque

Autres suggestions

1 450€

      SculpteurCharles Félix GIR 1883-1941 ÉpoqueCirca 1905-1914 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 31 cmLongueur : 20 cmLargeur : 20 cm Poids : 4,821kg SignatureSur l’avant gauche de la terrasse. MatériauBronze à patine brune. Le bronze est complet.  

1 450€

Sculpteur Charles Félix GIR 1883-1941 Époque1908 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsØ de la terrasse : 14 cmHauteur : 30 cmLongueur : 17 cmLargeur :  17 cm       Poids : 4,085 kg SignatureSigné, daté Sur l’avant gauche de la terrasse. Cachet du fondeursur l'arrière de la terrasse : Jaboeuf et RouardIl s’agit donc d’une fonte au...

380€

SculpteurE. Joukanech Époque ca 1918-1930 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 15 cm Terrasse : 4 X 4 cm Socle en onyx vert : 5,5 X 5,5 X 3 cm Poids : 806 grammes SignatureÀ l’arrière du buste: E. Joukanech Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée. La patine présente quelques traces d'usures. 

220€

ÉpoqueCirca 1900 Art Nouveau ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 9 cmProfondeur : 2,8 cmØ du cachet : 2,5 cm Poids :  168 gr. SignatureNon signé Matériau Épreuve en bronze à patine dorée. Matrice du cachet non gravée

780€

SculpteurIrénée Rochard 1906-1984 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsHauteur : 19 cmLargeur : 7,5cmLongueur : 21 cm              Poids : 1,640 kgSignatureÀ l’arrière gauche de la terrasse. Matériau Bronze à patine brune. Le bronze est complet. Aucun manque dans la ramure du cerf.

900€

Le Marchand d’Oranges SculpteurDidier Debut 1824 - 1893 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture orientale DimensionsHauteur : 30 cmProfondeur : 20 cmLargeur : 26 cm Poids :  2860 gr. Terrasse Longueur : 14,8 cmLargeur : 11,3 cm Signature Sur la terrasse : Debut Cachet de Garanti Plaque indiquant « Prix de...

2 100€

SculpteurPierre Louis Détrier 1822-1897 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 41 cmLargeur : env. 19 cmProfondeur : 22 cm Base rectangulaire : 16,5 X 19,5 SignatureSur le côté droit de la base Matériau Épreuve en bronze à patine chocolat, reposant sur une terrasse rectangulaire.

720€

SculpteurPaul Mahler 1864 - 1923 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 8 cmLongueur : env. 16 cm Base rectangulaire : 15,5 X 10 Poids : 950 gr SignatureSur la terrasse : entre les deux pattes du chat tranche arrière de la terrasse, signature du fondeur : IHF Fondeur Paris Sous le bronze, cachet et n° 1117 Matériau...

370€

SculpteurThomas Cartier 1879-1943 Époquecirca 1884-1914 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 7 cmLargeur : env. 3 cmProfondeur : 2,5 cm Poids : 226 grammes Ø : 3,8 cmSignatureSur la terrasse : T. Cartier Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

280€

ÉpoqueCirca 1900-1914 ProvenanceFrance DimensionsHauteur : environ 4 cmLongueur : env. 20cm Poids : 470 grammes Matériau Bronze à patine mordorée.

800€

Sœur de Charité SculpteurEmmanuel Frémiet 1824-1910 Époque1859 pour le chef-modèle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 23 cmLargeur : environ 13 cmØ : env. 9,5cm Poids : 1,686 kg SignatureSur l’avant de la terrasse : E. FremietNuméro sous la sculpture : 477 Matériau Bronze à patine brune.

990€

SculpteurBenoît dit Bénédict Rougelet 1834-1894 Au tout début de sa carrière de sculpteur, Benoît Rougelet rencontre Arsène Houssaye, alors inspecteur général des Beaux-Arts. Celui-ci lui avait fait remarquer la banalité de ce prénom de Benoît pour un artiste. Impressionné par cette remarque, le jeune sculpteur décide d'adopter Bénédict comme prénom, et...

3 100€

SculpteurRoger de Minvielle  - 1897 – 1987 Époque circa 1930-1965 École École française de Sculpture animalière Dimensions Courbette Longueur : env. 21 cm  / env. 23 cm avec le socle en bois Hauteur : env. 22,5 cm / env. 25,5  cm avec le socle en bois Largeur : env. 6 cm / env. 8,5 cm avec le socle en bois Poids : 2 000 gr Dimensions CroupadeLongueur :...

500€

ArtisteJean Bulio 1827 - 1911 ÉcoleÉcole de sculpture française Époque Circa 1880 pour le chef-modèle Dimensions Hauteur :  env. 30 cm Largeur : env. 18 cm Profondeur : env. 13 cm Poids : 2850 gr. SignatureSur le revers du buste Matériau Épreuve en bronze à patine brune.

160€

ArtisteGeorges Maxim dit Geo 1885 - 1940 ÉcoleÉcole de sculpture française Dimensions Hauteur :  env. 11,5 cm Largeur : env. 6 cm Profondeur : env. 4 cm Poids : 394 gr. SignatureÀ l’arrière de la terrasse Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

160€

ArtisteGeorges Maxim dit Geo 1885 - 1940 ÉcoleÉcole de sculpture française Dimensions Hauteur :  env. 11,5 cm Largeur : env. 6 cm Profondeur : env. 4 cm Poids : 344 gr. SignatureÀ l’arrière de la terrasse Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

1 900€

SculpteurAntonio BOFILL - actif en France dans le premier quart du 20ème siècle Époque Début 20ème siècle École École française de Sculpture Dimensions Hauteur : env. 45 cm Longueur : env. 40 cm Largeur : env. 12,5 cm SignatureSigné sur le motif (au pied du sabot antérieur droit), trèsLégendé sur le côté de la terrasse : Le Dernier d’une Race de...

1 200€

SculpteurÉmile Picault – 1833 - 1922 Époque  circa 1865-1914École École française de SculptureDimensions Hauteur : env. 25 cmTerrasse : 7,8 X 7,8 cmPoids : 1867 gr.SignatureSigné à l’arrière de la terrasse sur le motif Épreuve en bronze à patine médaillée composée de plusieurs pièces. Aucun manque.

2 300€

SculpteurÉmile Louis LaporteParis 1858-1907 Époque1884 pour le chef-modèle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 61 cmLongueur base : 24.5 cmLargeur base : 19.5 cm Poids : env. 14 kg SignatureSigné sur le motif : E. LAPORTE Numéroté : 7239 Marque de Fondeur : Siot Decauville Matériau Épreuve en bronze à patine médaille....

2 300€

SculpteurHenri-Michel Chapu 1833-1891 Époque1870 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 48 cmØ de la terrasse : 35cmSignatureSur la tranche de la terrasse : h. Chapu Au dos, sur la tranche de la terrasse  : F. Barbedienne, Fondeur. Paris MatériauÉpreuve en bronze à patine médaille. Le bronze est complet. Il repose sur...

450€

ArtistePierre-Jules Mêne 1810 - 1879 Époque1850 pour le chef modèle Provenance France École École française de Sculpture animalière Dimensions Longueur : env. 10,4 cm Hauteur : env. 2,9 cm Largeur : env. 4,8 cm Poids : 192 gr Signature sur le devant de la terrasse  Daté Matériau Épreuve en bronze, à patine brune reposant sur une terrasse ovale, composée...

650€

SculpteurIsidore Bonheur 1827 - 1901 ÉpoqueDernier tiers 19ème siècle ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsLongueur : 16,5 cmHauteur : 15,5 cmLargeur : 5 cm Poids : 1123 gr. SignatureSur le côté droit de la terrasse, sur le motif  Matériau Épreuve en bronze à patine brune reposant sur une terrasse rectangulaire. À noter un léger saut de...

380€

ArtisteAlexandre LéonardParis, 1821 - 1877 ÉcoleÉcole de sculpture française de sculpture animalière DimensionsHauteur : env. 14 cmTerrasse ovoïde : 18 X 7,5 cmPoids : 820 grammes Signaturesigné sur le motif A. LEONARD  Matériau Épreuve en bronze à patine brune. Fonte d’édition ancienne. 

420€

ArtisteLouis VidalNîmes, 1831 – Paris 12ème, 1892 ÉcoleÉcole de sculpture française de sculpture animalière DimensionsHauteur totale : 15 cm env.Socle ovoïde : 13,6 X 6 cmPoids : 853 grammes Signaturesigné sur le motif Vidal Matériau Épreuve en bronze à patine dorée.Fonte d’édition ancienne.Socle en marbre vert (légères égrenures)

1 150€

Othello ArtisteGeorges Charles CoudrayParis 1862 - 1944 ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur totale : env. 34,5 cmØ Terrasse :  13,5 cmLargeur : env. 18 cm Signaturesigné sur le motif : G. Coudray Matériau Épreuve en bronze à patine chocolat. Socle décoré de motifs.

1 450€

Janissaire ArtisteJean Didier DebutMoulins, 1824 – Paris, 1893 ÉcoleÉcole française de sculpture Époque Circa 1880 DimensionsHauteur totale : env. 32,5 cmTerrasse : 11 X 8,3 cm Poids : 2920 grammes Signaturesigné sur le motif : D. DEBUT Cartel d’attribution : Janissaire, prix de Rome (Didier Debut ayant obtenu un second prix de Rome en 1851)  Matériau...

2 100€

PIERRE-JULES MÊNE    1810-1879 Époque1877 DimensionsHauteur : 53 cmDiamètre du socle : 21 cmLargeur : env. 33 cm SignatureSur le motif, sur l’avant gauche de la terrasse : P.J.MÊNE Datésur le motif : 1877 Présenté en cire au Salon de 1877 (n° 4000) sous le nom de Toréador Spada-Matador.Présenté en bronze, édité par Pierre-Jules Mêne lui-même (n°1349) à...

1 500€

SculptricePrincesse Marie d'Orléans duchesse de WurtembergPalerme (Sicile, Italie) 1813- Pise (Italie) 1839 Époque1835 pour l’épreuve originale en marbre, destinée aux Galeries historiques du Musée du Château de Versailles, inaugurées dans le cadre des festivités du mariage du duc d'Orléans, Ferdinand-Philippe avec Hélène de Mecklembourg-Schwerin, le 10...

280€

ArtisteFranz Peleschka 1873 - ? ÉcoleÉcole de scupture autrichienne DimensionsHauteur :  env. 9,5 cm Largeur : env. 5 cmLongueur : env. 5,5 cm Terrasse : 3 X 3 cm Poids : 428 grammes Signaturesigné sur le bas du dos de la jupe Matériau Épreuve en bronze à patine médaillé, reposant sur un socle carré.Le bronze est complet.

1 450€

ArtisteJames PradierGenève (Suisse) 1790 – Bougival, 1852 ÉcoleÉcole de sculpture française Époque 1852 pour le chef modèle DimensionsHauteur : env. 26,5 cmLargeur : env. 12 cmLongueur : env. 21 cm Signaturesigné : Pradier sculpt. Matériau Épreuve en bronze à patine brune, reposant sur un socle rectangulaire à pans coupés sur le devant. Le bronze est...