En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus

OK, tout accepter
Le Volontaire de 1792 - P. Choppin
Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin Le Volontaire de 1792 - P. Choppin

Le Volontaire de 1792 - P. Choppin

Sculpteur
Paul CHOPPIN
Auteuil 1856 – Paris 14ème, 13 juin 1937

Époque                                           
1888 pour le chef-modèle

École
École française de sculpture

Dimensions
Hauteur : env. 35,5 cm
Largeur : env. 20 cm
Terrasse : env. 11 X 16 cm

Poids : 3 172 grammes

Signature
Signé sur le motif et sur le petit cartel d’attribution située entre les deux pieds du Volontaire

Cartel d’attribution
Un / volontaire/ 1792/ Paul CHOPPIN

Matériau
Bronze médaillée composé de plusieurs pièces reposant sur un socle ovoïde.


Zoom sur l'oeuvre


GTGBVOLONTAIRECHOPPIN

917€

Paul François CHOPPIN naît le 26 février 1856 à Paris (Auteuil), dans le foyer de l’avocat Joseph Paul Alphonse CHOPPIN (1821-1881) et d’Antoinette Céline Athalie AUZOLLE (1832-1922) au 16 de la rue Boileau, à Auteuil.

L’enfance du petit Paul n’est pas sans nuages : à l’âge de 2 ans, il perd brutalement et totalement l’ouïe. À 9 ans (1865), ses parents le scolarisent à l’Institution Nationale des Sourds-Muets de la rue Saint-Jacques, à Paris. Cet Institut, dédié, comme son nom l’indique, à l’éducation des jeunes sourds et muets, avait été créé par la loi du 21 et 29 juillet 1791 sur la lancée de l’œuvre philanthropique de l’abbé Charles de l’Épée (1712-1789). Cet homme exceptionnel avait été le premier à s’intéresser aux enfants atteints de surdité et par conséquent muets. Il leur avait consacré toute son énergie, prenant en charge gratuitement leur instruction.

Après son passage à l’Institut, et doté d’une éducation aussi solide que celle de n’importe quel adolescent entendant de son âge, ses talents artistiques l’amènent, à 17 ans (1873), à l’École des Arts Décoratifs. Il en sort doublement médaillé, et nanti de deux mentions d’excellence. Logiquement, il intègre ensuite l’École des Beaux-Arts de Paris où il est admis dans l’atelier de François JOUFFROY ainsi que dans celui du célèbre méridional Alexandre FALGUIÈRE.

Le Salon des Artistes Vivants qui s’ouvre en mai 1877, comme d’habitude d’ailleurs, au Palais des Champs-Élysées, présente la première œuvre de notre jeune sculpteur de 21 ans, encore élève à l’École des Beaux-Arts. Sous le numéro 3658, il propose le buste en plâtre qui reçoit un accueil encourageant. Il poursuit une carrière très honorable qui lui vaut de nombreuses commandes de l’État, de la Ville de Paris, et d’autres villes, ainsi que des commandes privées. Il exécute de nombreux bustes, mais aussi des statuettes d’inspirations diverses tels son Jeune garçon tirant à l’arc, sa Jeune fille du Moyen-Âge, son Génie des Arts, qui lui vaut la mention honorable au Salon de 1886. L’année suivante, il devient Sociétaire des Artistes Vivants.

Il présente au Salon de 1888, sous le numéro 4178, une magnifique Sainte Cécile qui retient l’attention de tous, mais c’est son numéro 4179, Un volontaire de 92, en bronze, qui lui vaut une médaille de troisième classe et des critiques élogieuses. L’année suivante, il installe son atelier au 68 de la rue d’Assas, immeuble qui accueille de nombreux ateliers d’artistes, dans une rue très vivante et très commerçante du 6ème arrondissement, non loin du Jardin du Luxembourg. Il n’en déménage pas et y travaille jusqu’à la fin de sa vie.

En 1898, dix ans après avoir présenté son Volontaire de 92, il propose au public du Salon sous le numéro 3276, un Enrôlé de 1792, en bronze.

Cette année-là, il s’essaie à un genre nouveau et présente sous le numéro 4068, dans la catégorie Arts Décoratifs, un vase en plâtre Les Néréïdes. L’année suivante, il représente le même vase, mais en étain, mais l’expérience n’est pas probante et il n’ira pas plus loin dans l’expérience décorative.

Le 25 juillet 1904, alors qu’il a 48 ans, Paul CHOPPIN épouse, à Champigny-sur-Marne, Marie Célina REUCHÉ, peintre miniaturiste. Le couple accueille dans son foyer, le 5 août 1905, un petit garçon, Paul Robert dont il propose au Salon de 1912, le délicieux buste de son petit garçon alors âgé de 7 ans.

Paul CHOPPIN a 58 ans lorsqu’éclate la Première Guerre Mondiale. Son âge l’exempte d’être enrôler dans les rangs de l’armée, mais il offre au Salon de 1921 un émouvant Poilu vainqueur en plâtre.

Notre sculpteur sourd et muet, et il se revendique de cette infirmité qu’il n’a jamais considérée comme invalidante, s’éteint paisiblement, à l’âge, avancé pour l’époque, de 81 ans, le 13 juin 1937 en son domicile du 115 boulevard Jourdan, dans le 14ème arrondissement.

Aujourd’hui, nous pouvons encore admirer plusieurs de ses œuvres dans différents musées et espaces publics. Un Musée de l’Institution Nationale des Sourds-Muets avait été crée en 1890 sur tout le deuxième étage de l’Institut Saint-Jacques, par Théophile DENIS. Il comprenait 1 500 œuvres réalisées par d’admirables artistes sourds-muets, français, européens ou même américains. Paul CHOPPIN y était largement représenté avec une dizaine d’œuvres. Malheureusement, le musée ne survécut pas à la mort de son fondateur (en 1908) puis de la Première Guerre Mondiale. À la mort de Paul CHOPPIN en 1937, le musée n’est plus qu’un lointain souvenir.

Cependant nombre de ses œuvres sont visibles dans des musées, des places ou des monuments publics.

Le Volontaire de 1792

Paul CHOPPIN a ciselé son Volontaire en pleine action, lancé dans un mouvement de marche. Le fusil serré dans sa main gauche, il lève le bras droit dans un geste d’invite comme pour dire « Suivez-moi ! rejoignez-moi ! Allons défendre la Patrie ! ».
Son visage expressif est tourné vers la gauche, la bouche ouverte sur un chant entrainant, peut-être cette contredanse déjà célèbre « Ah ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates à la lanterne… ? », ou cette Carmagnole, l’hymne des Sans-culottes, tout nouvellement crée, dont les paroles frisaient sur toutes les lèvres depuis la fête de la Fédération du 14 juillet 1790 « Chantons notre victoire,Vive le son, vive le son,Chantons notre victoire, Vive le son du canon. »

Le 20 avril 1792, voilà la fragile république en guerre contre l’Empire d’Autriche allié au Royaume de Prusse. Il lui faut faire appel aux volontaires, car sa nouvelle armée de soldats-citoyens est en faiblesse. 50 000 hommes sont ainsi recrutés permettant la création de 42 nouveaux bataillons. Les volontaires sont recrutés par département, et répartis en bataillons composés de 8 à 10 compagnies de 50 hommes et 3 officiers élus.

Les armées de la coalition du Saint-Empire franchissent les frontières de l’Est, quelques mois plus tard. Elles sont arrêtées à Valmy le 20 septembre 1792.

Le Volontaire de 92, sculpté par Paul Choppin illustre cet épisode de l’histoire de France, quand, dans un farouche élan patriotique, les plus jeunes des citoyens s’engagent en masse pour défendre la patrie en danger. Une première statue, en plâtre, est présentée au salon de 1888 titrée Vainqueur de la Bastille. Elle est récompensée par une médaille de troisième classe. L’année suivante, Paul CHOPPIN expose, à l’Exposition Universelle, sa version en bronze. Rebaptisée Un Volontaire de 92, elle est récompensée d’une médaille de bronze. La Ville de Paris en fait l’acquisition pour 7000 francs. La statue est installée dans le square Parmentier, et inaugurée plus tard, en 1891. Mais hélas, elle ne résista pas au pouvoir de Vichy qui, ainsi que de nombreuses autres œuvres monumentales de la capitale, fut choisie pour être fondue, en 1942, au profit de l’armée allemande, ainsi que beaucoup d’autres statues de la capitale.

La petite cité vosgienne de Remiremont en fait, elle aussi l’acquisition pour célébrer l’enrôlement de ses Enfants, premiers volontaires de la République. Une version un peu différente lui est proposée, le Volontaire étant coiffé d’un bicorne, et entre ses pieds, un canon accentue le caractère révolutionnaire de l’œuvre.

Le Musée des Beaux-Arts de Reims possède également un exemplaire de cette belle sculpture, malheureusement, elle n’est pas exposée en ce moment.

 

 SOURCES

Auguste BOYER (1865-1910)
Paul Choppin, artiste sculpteur sourd-muet
Paris, Atelier typographique de l’Institut Nationale des Sourds-Muets, 1919, 9 pages

Notice sur l’Institution Nationale des Sourds-Muets de Paris 1760-1896
Suivie du Catalogue du Musée universel des Sourds-muets
Paris, Typographie de l’Institution Nationale, Paris 1896, 152 pages

Jean-Paul BERTAUD 
Les Soldats-citoyens de la Révolution française
Paris, Robert Laffont, 1979.

François FURET et Mona OZOUF
Dictionnaire critique de la Révolution française (entrée « Armée »)
Paris, Flammarion, coll. « Champs Flammarion », 1992.

Bertaud Jean-Paul
Enquête sur les Volontaires de 1792
in Annales historiques de la Révolution française, n°272, 1988. pp. 151-170.

 

 

© Copyright textes et photos : Les Trésors de Gamaliel

Hauteurenv. 35,5 cm
Largeurenv. 20 cm
TableTerrasse ovoïde : env. 11 X 16 cm
SignatureSigné sur le motif, ainsi que sur le petit cartel d'attribution située entre les deux pieds du Volontaire
Époque1888 pour le chef-modèle
Matériaubronze à patine médaillée

Autres suggestions

1 450€

      SculpteurCharles Félix GIR 1883-1941 ÉpoqueCirca 1905-1914 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 31 cmLongueur : 20 cmLargeur : 20 cm Poids : 4,821kg SignatureSur l’avant gauche de la terrasse. MatériauBronze à patine brune. Le bronze est complet.  

1 450€

Sculpteur Charles Félix GIR 1883-1941 Époque1908 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsØ de la terrasse : 14 cmHauteur : 30 cmLongueur : 17 cmLargeur :  17 cm       Poids : 4,085 kg SignatureSigné, daté Sur l’avant gauche de la terrasse. Cachet du fondeursur l'arrière de la terrasse : Jaboeuf et RouardIl s’agit donc d’une fonte au...

380€

SculpteurE. Joukanech Époque ca 1918-1930 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 15 cm Terrasse : 4 X 4 cm Socle en onyx vert : 5,5 X 5,5 X 3 cm Poids : 806 grammes SignatureÀ l’arrière du buste: E. Joukanech Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée. La patine présente quelques traces d'usures. 

220€

ÉpoqueCirca 1900 Art Nouveau ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 9 cmProfondeur : 2,8 cmØ du cachet : 2,5 cm Poids :  168 gr. SignatureNon signé Matériau Épreuve en bronze à patine dorée. Matrice du cachet non gravée

780€

SculpteurIrénée Rochard 1906-1984 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsHauteur : 19 cmLargeur : 7,5cmLongueur : 21 cm              Poids : 1,640 kgSignatureÀ l’arrière gauche de la terrasse. Matériau Bronze à patine brune. Le bronze est complet. Aucun manque dans la ramure du cerf.

900€

Le Marchand d’Oranges SculpteurDidier Debut 1824 - 1893 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture orientale DimensionsHauteur : 30 cmProfondeur : 20 cmLargeur : 26 cm Poids :  2860 gr. Terrasse Longueur : 14,8 cmLargeur : 11,3 cm Signature Sur la terrasse : Debut Cachet de Garanti Plaque indiquant « Prix de...

2 100€

SculpteurPierre Louis Détrier 1822-1897 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 41 cmLargeur : env. 19 cmProfondeur : 22 cm Base rectangulaire : 16,5 X 19,5 SignatureSur le côté droit de la base Matériau Épreuve en bronze à patine chocolat, reposant sur une terrasse rectangulaire.

720€

SculpteurPaul Mahler 1864 - 1923 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 8 cmLongueur : env. 16 cm Base rectangulaire : 15,5 X 10 Poids : 950 gr SignatureSur la terrasse : entre les deux pattes du chat tranche arrière de la terrasse, signature du fondeur : IHF Fondeur Paris Sous le bronze, cachet et n° 1117 Matériau...

370€

SculpteurThomas Cartier 1879-1943 Époquecirca 1884-1914 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 7 cmLargeur : env. 3 cmProfondeur : 2,5 cm Poids : 226 grammes Ø : 3,8 cmSignatureSur la terrasse : T. Cartier Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

280€

ÉpoqueCirca 1900-1914 ProvenanceFrance DimensionsHauteur : environ 4 cmLongueur : env. 20cm Poids : 470 grammes Matériau Bronze à patine mordorée.

800€

Sœur de Charité SculpteurEmmanuel Frémiet 1824-1910 Époque1859 pour le chef-modèle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 23 cmLargeur : environ 13 cmØ : env. 9,5cm Poids : 1,686 kg SignatureSur l’avant de la terrasse : E. FremietNuméro sous la sculpture : 477 Matériau Bronze à patine brune.

500€

ArtisteJean Bulio 1827 - 1911 ÉcoleÉcole de sculpture française Époque Circa 1880 pour le chef-modèle Dimensions Hauteur :  env. 30 cm Largeur : env. 18 cm Profondeur : env. 13 cm Poids : 2850 gr. SignatureSur le revers du buste Matériau Épreuve en bronze à patine brune.

160€

ArtisteGeorges Maxim dit Geo 1885 - 1940 ÉcoleÉcole de sculpture française Dimensions Hauteur :  env. 11,5 cm Largeur : env. 6 cm Profondeur : env. 4 cm Poids : 394 gr. SignatureÀ l’arrière de la terrasse Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

160€

ArtisteGeorges Maxim dit Geo 1885 - 1940 ÉcoleÉcole de sculpture française Dimensions Hauteur :  env. 11,5 cm Largeur : env. 6 cm Profondeur : env. 4 cm Poids : 344 gr. SignatureÀ l’arrière de la terrasse Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

1 900€

SculpteurAntonio BOFILL - actif en France dans le premier quart du 20ème siècle Époque Début 20ème siècle École École française de Sculpture Dimensions Hauteur : env. 45 cm Longueur : env. 40 cm Largeur : env. 12,5 cm SignatureSigné sur le motif (au pied du sabot antérieur droit), trèsLégendé sur le côté de la terrasse : Le Dernier d’une Race de...

1 200€

SculpteurÉmile Picault – 1833 - 1922 Époque  circa 1865-1914École École française de SculptureDimensions Hauteur : env. 25 cmTerrasse : 7,8 X 7,8 cmPoids : 1867 gr.SignatureSigné à l’arrière de la terrasse sur le motif Épreuve en bronze à patine médaillée composée de plusieurs pièces. Aucun manque.

2 300€

SculpteurÉmile Louis LaporteParis 1858-1907 Époque1884 pour le chef-modèle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 61 cmLongueur base : 24.5 cmLargeur base : 19.5 cm Poids : env. 14 kg SignatureSigné sur le motif : E. LAPORTE Numéroté : 7239 Marque de Fondeur : Siot Decauville Matériau Épreuve en bronze à patine médaille....

450€

ArtistePierre-Jules Mêne 1810 - 1879 Époque1850 pour le chef modèle Provenance France École École française de Sculpture animalière Dimensions Longueur : env. 10,4 cm Hauteur : env. 2,9 cm Largeur : env. 4,8 cm Poids : 192 gr Signature sur le devant de la terrasse  Daté Matériau Épreuve en bronze, à patine brune reposant sur une terrasse ovale, composée...

650€

SculpteurIsidore Bonheur 1827 - 1901 ÉpoqueDernier tiers 19ème siècle ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsLongueur : 16,5 cmHauteur : 15,5 cmLargeur : 5 cm Poids : 1123 gr. SignatureSur le côté droit de la terrasse, sur le motif  Matériau Épreuve en bronze à patine brune reposant sur une terrasse rectangulaire. À noter un léger saut de...

380€

ArtisteAlexandre LéonardParis, 1821 - 1877 ÉcoleÉcole de sculpture française de sculpture animalière DimensionsHauteur : env. 14 cmTerrasse ovoïde : 18 X 7,5 cmPoids : 820 grammes Signaturesigné sur le motif A. LEONARD  Matériau Épreuve en bronze à patine brune. Fonte d’édition ancienne. 

420€

ArtisteLouis VidalNîmes, 1831 – Paris 12ème, 1892 ÉcoleÉcole de sculpture française de sculpture animalière DimensionsHauteur totale : 15 cm env.Socle ovoïde : 13,6 X 6 cmPoids : 853 grammes Signaturesigné sur le motif Vidal Matériau Épreuve en bronze à patine dorée.Fonte d’édition ancienne.Socle en marbre vert (légères égrenures)

1 150€

Othello ArtisteGeorges Charles CoudrayParis 1862 - 1944 ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur totale : env. 34,5 cmØ Terrasse :  13,5 cmLargeur : env. 18 cm Signaturesigné sur le motif : G. Coudray Matériau Épreuve en bronze à patine chocolat. Socle décoré de motifs.

1 450€

Janissaire ArtisteJean Didier DebutMoulins, 1824 – Paris, 1893 ÉcoleÉcole française de sculpture Époque Circa 1880 DimensionsHauteur totale : env. 32,5 cmTerrasse : 11 X 8,3 cm Poids : 2920 grammes Signaturesigné sur le motif : D. DEBUT Cartel d’attribution : Janissaire, prix de Rome (Didier Debut ayant obtenu un second prix de Rome en 1851)  Matériau...

2 100€

PIERRE-JULES MÊNE    1810-1879 Époque1877 DimensionsHauteur : 53 cmDiamètre du socle : 21 cmLargeur : env. 33 cm SignatureSur le motif, sur l’avant gauche de la terrasse : P.J.MÊNE Datésur le motif : 1877 Présenté en cire au Salon de 1877 (n° 4000) sous le nom de Toréador Spada-Matador.Présenté en bronze, édité par Pierre-Jules Mêne lui-même (n°1349) à...

1 500€

SculptricePrincesse Marie d'Orléans duchesse de WurtembergPalerme (Sicile, Italie) 1813- Pise (Italie) 1839 Époque1835 pour l’épreuve originale en marbre, destinée aux Galeries historiques du Musée du Château de Versailles, inaugurées dans le cadre des festivités du mariage du duc d'Orléans, Ferdinand-Philippe avec Hélène de Mecklembourg-Schwerin, le 10...

280€

ArtisteFranz Peleschka 1873 - ? ÉcoleÉcole de scupture autrichienne DimensionsHauteur :  env. 9,5 cm Largeur : env. 5 cmLongueur : env. 5,5 cm Terrasse : 3 X 3 cm Poids : 428 grammes Signaturesigné sur le bas du dos de la jupe Matériau Épreuve en bronze à patine médaillé, reposant sur un socle carré.Le bronze est complet.

1 250€

ArtisteJames PradierGenève (Suisse) 1790 – Bougival, 1852 ÉcoleÉcole de sculpture française Époque 1852 pour le chef modèle DimensionsHauteur : env. 26,5 cmLargeur : env. 12 cmLongueur : env. 21 cm Signaturesigné : Pradier sculpt. Matériau Épreuve en bronze à patine brune, reposant sur un socle rectangulaire à pans coupés sur le devant. Le bronze est...

800€

ArtisteGeorges GARDETParis, 1863 – 1939 ÉcoleÉcole de sculpture animalière française Époquecirca 1883-1918 DimensionsHauteur : env. 17 cmSocle circulaire :  11 cm de diamètre Poids : 1,967 kg SignatureSigné sur le motif : G. GARDETSur le bord de la terrasse sous la signature : cachet du fondeur, maison SIOTNuméroté sur le bord de la terrasse : P902...

3 800€

SculpteurPierre-Louis Détrier Vougécourt (Haute-Saône) 1822 - Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), 1897 ÉpoquePrésenté au Salon des Artistes français de 1888Groupe en plâtre, sous le numéro 4431. École École française de Sculpture Dimensions Hauteur : env. 42 cmLongueur : env. 34 cmLargeur : env. 18 cm Poids : 14,8 kg SignatureSigné sur le motif, sur...

1 600€

SculpteurÉmile Louis LaporteParis, 1858-1907 Époque1884 pour le chef-modèle ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 42 cmProfondeur : 22 cm Terrasse : 14 X 17 CM SignatureSigné sur le motif : E. Laporte Cartel d'attribution :Salon des Beaux-Arts n°3659 E. Laporte Sculp. Matériau Épreuve en bronze à patine médaille. Composé de plusieurs...