En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus

OK, tout accepter
Bab Sbaâ côté sud - Fez
Bab Sbaâ côté sud - Fez Bab Sbaâ côté sud - Fez Bab Sbaâ côté sud - Fez

Bab Sbaâ côté sud - Fez

Provenance
France

Dimensions à vue
Hauteur   :  43 cm
Longueur :  48 cm

Dimensions avec cadre
Hauteur   : 51,4 cm
Longueur : 56,3 cm

Cadre
Très bel encadrement de cette aquarelle

Matériau
Aquarelle

Signature
En bas, à droite : toutefois la signature est impossible à déchiffrer, et pas davantage identifiable…


Zoom sur l'oeuvre


GTGTBABSBAÂ

600€

Fez – Histoire d’une cité impériale 

Vieille cité impériale, Fez, la blanche, ville aux 100 Portes, doit sa fondation, en 788, à Moulay Idriss Ben Adballah, dans une cuvette fertile et verdoyante arrosée de plusieurs oueds, au carrefour de la route commerciale qui de Sijilmassa mène à Tanger, et de celle qui, au départ de Marrakech chemine jusqu’à Tlemcen et, au-delà, jusqu’au Caire, La Mecque ou Damas.

En 818, la Reconquista espagnole chasse de Cordoue sa population musulmane. Attirés par le dynamisme de la cité, les Cordouans s’installent à sur la rive gauche de l’oued Fez créant l’« adouat el-Andalous ». Avec l’arrivée de ces 1400 familles arabo-musulmanes aux mœurs raffinés, Fez devient l’une des grandes métropoles islamiques où se développe sur plus de 10 siècles, un artisanat, une architecture, une gastronomie et une vie culturelle.
Ce mouvement culturel est consolidé quand, quelques années plus tard (824), des Arabes de Kairouan révoltés contre leur émir, sont expulsés. Trois cents familles trouvent refuge sur la rive droite de l’oued Fez, qui devient désormais l’« adouat el-Quarawiyin ».

En 1069, les Almoravides, bien qu’ayant établi leur capitale à Marrakech, entourent la ville de remparts de deux mètres d’épaisseurs et de sept mètres de hauteurs, fortifiés de bastions et d’un chemin de ronde protégé par un parapet surmonté de merlon. Cent portes, hermétiquement fermées à la nuit, ouvrent la cité sur l’extérieur. C’est que Fez est alors une cité fort réputée. Elle compte quelques 9 400 ruelles, 785 mosquées et 115 foundouqs, qui démontrent son dynamisme économique.
Avec les Mérinides (milieu du 13ème siècle), Fez redevient la capitale et se développe à l’ouest le Minet el Beïda (la ville blanche) où s’installent la caserne, les quartiers résidentiels et surtout le Makhzen (le siège du pouvoir).

Le 16ème siècle est un siècle en demi-teinte pour Fez qui décline doucement, mais en 1666, Moulay Rachid s’empare de Fez et y installe sa capitale. Il la dote d’un pont sur l’oued Sebou, d’une nouvelle Kasbah, et d’une nouvelle medersa et redynamise la cité impériale.
Le tremblement de terre qui, le samedi 1er novembre 1755 (26 muharram 1169 de l’Hégire) détruisit la ville de Lisbonne eut d’importantes répercussions sur tout le Maroc, et notamment à Fez, que la très violente réplique du 18 novembre (ou 27 novembre les sources divergent) acheva de ravager.

La cité s’endort dans une douce torpeur tout au long du 19ème siècle. Siège de révoltes contre son sultan et le Protectorat au début du 20ème siècle, Fez est délaissée et le Makhzen s’installe à Rabat, qui devient, et restera désormais, la nouvelle capitale.

Fez – Bab Sbaâ

Dotée par les Almoravides, au 11ème siècle, d’une impressionnante muraille, Fez possède de nombreuses portes, Bab, qui permettent les échanges avec l’extérieur.
Bab Sbaâ se trouve à l’orée de la ville basse, Fez Jdid. Elle présente deux faces totalement différentes.

  • L’une s’ouvre vers le petit méchouar de la Makina et la Palais et offre aux regards une seule porte ornée d’un arc outrepassé brisé, et décorée de riches sculptures et surmontée de merlons. L’on y distingue un cartel datant de l’an 1303 de l’Hégire (1884 de notre comput) où se lit son nom, en mosaïque.

  •  L’autre s’ouvre sur Fez el Bali. Elle se divise en trois arches inégales, en arc outrepassé brisé, qui n’ont pas toutes été ouvertes au même moment.

Abusivement appelée Bab Dekaken par les Fassi, Bab Sebaâ (la Porte du Lion) en fait confondue avec la vraie Bab Dekaken, qui elle, se situe d’ailleurs non loin de là, et ouvre sur le Palais. La confusion vient du fait que Bab Dekaken, la « Porte des Bancs », était pourvue de banquettes en pierre où patientaient ceux qui avaient audience au Palais, tandis que qu’il se trouvait, que chaque jour, sous la voûte du portique droit, un édile du Pacha rendait la justice pour les petits litiges. Installé sur des coussins disposés sur de moelleux tapis de laine, le Cadi écoutait les plaignants, les témoins, les défendeurs puis prononçait sa sentence qui était aussitôt exécutée par les mokhaznis. La Confusion vint sans doute venue de là…

Mais alors, d’où lui vient ce nom de Bab Sbaâ ?

Laissons place à la légende…  Rapportée par le caballero Diego de Torres*, elle nous évoque des temps lointains où les lions habitaient encore les montagnes de l’Atlas…

Ainsi donc Diego de Torres rapporte qu’aux temps des sultans Mérinides, un chevalier castillan, Alfonso Perez de Guzman, est l’hôte du sultan. Logé somptueusement dans le palais de Fez Jdid, le sultan le tient en grande estime, et lui offre tant de loisirs raffinés, qu’arriva ce qui devait arriver… les vassaux du Sultan en prennent ombrage.

Profitant d’une chasse dans la forêt d’Aïn Chkef, ils l’y abandonnent. Le favori castillan erre un moment quand il est le témoin du combat d’un lion et d’un serpent. N’écutant que son courage, il se précipite et tranche net, d’un coup d’épée flamboyant, la tête du serpent. Le lion reconnaissant raccompagne son sauveur jusqu’aux remparts de Fez. Trop heureux du bon dénouement de cette aventure, le sultan fait servir au lion un plantureux festin et décide de renommer la porte jusqu’à laquelle il a mené son favori « Bab Sbaâ », Porte du Lion.

L’histoire est terminée ? Elle pourrait, mais voilà que le lendemain, les courtisans mettent en doute la parole du caballero Alfonso Perez de Guzman. L’un d’eux affirme même au sultan que le responsable de l’exploit n’est pas celui que l’on croit, et il produit la tête du serpent comme preuve de sa soi-disant action. Heureusement que le castillan, prévoyant, avait prélevé la langue du serpent. Devant cette indéniable preuve, l’imposteur est confondu, et l’estime du sultan pour son favori ne s’en trouve que confortée !

* Diego de Torres,  personnage historique, il rachetait, dans les années 1550 à 1580, les captifs chrétiens, et accessoirement recueillait des informations politiques à destination du Roi de Portugal. Il publia d’ailleurs, en 1586 à Séville, un recueil collectant toutes ces informations, véritable somme ethnologique et historique sur le Maroc.

                                                        

© Copyright textes et photos : Les Trésors de Gamaliel

Autres suggestions

450€

École de Barbizon ÉpoqueCirca 1840-60 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture École de Barbizon Dimensions à vue          Dimensions avec cadreHauteur : 18 cm               Hauteur : 30 cmLongueur : 10 cm             Longueur : 22 cm CadreCadre ancien doré à la feuille, à deux rangs de rinceaux de feuillages séparés par une baguette et moulures....

750€

Dans le goût de l’École Hollandaise Époque19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleDans le goût de l’école hollandaise Dimensions à vue          Dimensions avec cadreHauteur : 15,7 cm            Hauteur : 33,5 cmLongueur : 11,7 cm          Longueur : 29 cm CadreCadre ancien doré à la feuille, à deux rangs de rinceaux de feuillages séparés par une baguette et...

330€

Louis-Amable Crapelet 1822-1867 ÉpoqueCirca 1840-1850 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peintureÉcole de Barbizon Dimensions à vueHauteur : 8,7cmLongueur : 14,2 cm Dimensions avec cadreHauteur : 21,3 cmLongueur : 26,8 cm CadreCadre à moulures dorées MatériauGouache   SignatureEn bas, au milieu vers la droite : am. Crapelet

1 600€

Etienne Laget 1896-1990 ÉpoqueCirca 1950-1960 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture provençale Dimensions à vueHauteur : 50 cmLongueur : 65 cm Dimensions avec cadreHauteur :64,3 cmLongueur : 79,4 cm CadreEn bois de couleur écru vieilli Matériauaquarelle   SignatureEn bas, à droite : Etienne Laget            

650€

Époque1888 Fanny Caille : 1847 - 1893 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture de miniatures et portraits Dimensions à vueHauteur : 27 cmLongueur : 20 cm Dimensions avec cadreHauteur : 44 cmLongueur : 36 cm CadreEn bois noir MatériauPeinture sur céramique ovaleSignatureà droite : F. Caille Daté : 1888            

650€

ÉpoquePremière moitié du 20ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole provençale de peinture Dimensions à vueHauteur : 63 cmLongueur : 48 cm Dimensions avec cadreHauteur : 85 cmLongueur : 70 cm CadreEncadrement récent, en parfait état MatériauHuile sur toile SignatureEn bas, à droite en grosses lettres rouges : RAOUL ABOUT Localisé : Cagnes           

580€

PeintreEugène Cicéri 1813-1890 ÉpoqueCirca 1850-1890 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peintureGroupe de Marlotte / École de Barbizon Dimensions à vueHauteur : cmLongueur : cm Dimensions avec cadreHauteur : cmLongueur : cm CadreEncadrement refait à neuf MatériauAquarelle   SignatureEn bas à gauche : E. Cicéri             

550€

Époque1900 ProvenanceFrance Dimensions avec cadreHauteur : 30 cmLongueur : 28 cm CadreEncadré sous verre MatériauPlume et aquarelle SignatureEn bas, à gauche : FS W. E. Keller Daté : 1900

680€

ArtisteMarcel Jean Brimeau 1889-1990 ÉpoqueCirca 1930-35 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture Dimensions avec cadreHauteur : 45 cmLongueur : 38 cm CadreSimple moulure en bois vieux doré. Encadré sous verre Encadrement moderne MatériauAquarelle SignatureEn bas à gauche : PJ Brimeau Localisé : Paris Quelques très légères petites tâches

260€

ArtisteGeorges BONNETERRE fin du 19ème siècle - 1969 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 36,5 cm Longueur : 26,5 cm Dimensions à vueHauteur : 22 cm Longueur : 13 cm CadreCadre baguette vieil or TechniqueAquarelle SignatureEn bas à droite Datée : 1945

260€

ArtisteGeorges BONNETERRE fin du 19ème siècle - 1969 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 36,5 cm Longueur : 26,5 cm Dimensions à vueHauteur : 22 cm Longueur : 13 cm CadreCadre baguette vieil or TechniqueAquarelle SignatureEn bas à droite Datée 7.9.45

260€

ArtisteGeorges BONNETERRE fin du 19ème siècle - 1969 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 36,5 cm Longueur : 26,5 cm Dimensions à vueHauteur : 22 cm Longueur : 13 cm CadreCadre baguette vieil or TechniqueAquarelle SignatureEn bas à droite Datée 1949

600€

8ème HUSSARDS 1860 Sapeur Gendarme à pied de la Garde Impériale Trompette de Lancier de la Garde Impériale ArtisteGeorges BONNETERRE fin du 19ème siècle - 1969 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 36,5 cm Longueur : 26,5 cm Dimensions à vueHauteur : 22 cm Longueur : 13 cm CadreCadre baguette vieil or...

160€

ArtisteEugène Chaperon 18457 - 1938 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 43,3 cm Longueur : 39,4 cm CadreCadre moderne en bois mordoré TechniqueLithographie  Signature En bas à gauche

160€

ArtisteEugène Chaperon 1857 - 1938 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 43,3 cm Longueur : 39,4 cm CadreCadre moderne en bois mordoré Techniquelithographie SignatureEn bas à gauche

260€

Assouplissements         Le Cheval de Bois ArtisteEugène Chaperon 1857 - 1938 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 43,3 cm Longueur : 39,4 cm CadreCadre moderne en bois mordoré Techniquelithographie SignatureEn bas à gauche

160€

ArtisteAlphonse Lalauze 1872 - 1936 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 41,5 cm Longueur : 34,5 cm CadreCadre moderne en bois bleu TechniqueLithographie SignatureEn bas à droite Datée : 1905

280€

ArtisteThéodore Fort 1810 - 1896 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 42 cm Longueur : 33,3 cm CadreCadre bois doré TechniqueAquarelle SignatureEn bas à gauche Légère trace de mouillure au dessus du bras gauche du lancier

650€

ArtisteCharles de Luna 1812 – après 1866  ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions à vueHauteur : 29 cm Longueur : 20 cm Dimensions avec cadreHauteur : 57 cm Longueur : 47 cm CadreCadre ancien doré à la feuille TechniqueAquarelle réhaussée de gouache SignatureEn bas à droite  

450€

ArtisteJ. Pellefigue (actif au 19ème siècle) ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle Dimensions à vueHauteur : 33,5 cm Largeur :  22,5 cm Dimensions avec cadreHauteur : 46 cm Largeur :  36 cm CadreCadre ancien doré TechniqueHuile sur panneau SignatureEn bas à gauche  

850€

ArtisteGeorges Philippe Jacqmotte 1876 - 1949 Époquecirca 1900 ProvenanceBelgique ÉcoleÉcole belge de peinture Dimensions à vueHauteur : 45 cm Largeur : 31 cm Dimensions avec cadreHauteur : 53,5 cm Largeur : 39 cm CadreCadre d’époque à moulures dorées TechniqueHuile sur Toile SignatureEn bas à droite : G. PH. Jacqmotte

1 750€

ArtisteHammad Jabran ÉpoqueCirca 1950-60 ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur :   59,5 cmLongueur :  80,5 cm Dimensions avec cadreHauteur :   69,5 cmLongueur :   91 cm CadreSimple moulure en bois argenté MatériauHuile sur toile Signé en bas à gaucheLocalisé en bas à droite

450€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur : 16,5cm Largeur : 21cm Dimensions avec cadreHauteur  : 40 cm Longueur : 47,5 cm CadreBaguette plate dorée. Encadrement neuf TechniqueAquarelle sur papier SignatureMonogrammé en bas à gaucheDaté : 1836 

980€

PeintreFranciscus Melzer (Anvers 1808 – 1865) Époque19ème siècle ÉcoleÉcole flamande de peinture ProvenanceBelgique Dimensions à vueHauteur : 29,8 cm Largeur  : 24,5 cm Dimensions avec cadreHauteur   : 41,5cm Longueur : 36 cm CadreCadre d’époque en bois doré à la feuille d’or à décors de ramettes de feuillage en parfait état, sans aucun manque....

1 600€

PeintreGaspar Miró i Lleó 1859 - 1930 ÉpoqueCirca 1901 - 1927 ÉcoleÉcole catalane de peinture ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur   : 24,2 cm Longueur : 33 cm Dimensions avec cadreHauteur   : 34,8  cm Longueur : 43 cm CadreCadre d’époque en bois doré à décors chantournés en parfait état sans aucun manque. TechniqueHuile sur panneau SignatureEn bas à...

238€

ArtisteHeinz A. Muth (1871 - 1931) ÉpoqueCirca 1906-1931 ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur   :  35,5cm Longueur : 33 cm Dimensions avec cadreHauteur   : 39,5 cm Longueur : 47 cm CadreCadre contemporain en bois gris foncé mat. TechniqueLithographie SignatureEn bas à droite : H. A. Muth

285€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur   : 32,5 cm Longueur : 44 cmDimensions avec cadreHauteur   : 48 cm Longueur : 60,5 cmTechniqueLithographieSignatureNon signé CadreCadre contemporain en bois gris foncé mat.

285€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur   : 32,5 cm Longueur : 44 cm Dimensions avec cadreHauteur   : 48 cm Longueur : 60,5 cm TechniqueLithographie SignatureNon signé CadreCadre contemporain en bois gris foncé mat.

238€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur : 38 cm Largeur : 28,5 cm Dimensions avec cadreHauteur : 55,5 cm Largeur : 45,5 cm TechniqueLithographie en couleurs, réhaussée d’aquarelle. SignatureEn bas à gauche C. De Lori CadreCadre contemporain en bois noir foncé mat et bordure dorée.

950€

ArtisteArmand Guéry 1853 - 1912 Époque1884 ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur : 37,5 cm Largeur :  46 cm Dimensions avec cadreHauteur : 50cm Largeur : 58 cm TechniqueHuile sur panneau SignatureEn bas à Gauche  Cartel d’attribution, portant la mention Hs Cs CadreCadre à moulures dorées