En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus

OK, tout accepter
Les Moissons - Gabriel Prieur
Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur Les Moissons - Gabriel Prieur

Les Moissons - Gabriel Prieur

Les Moissons

Artiste
Romain Etienne Gabriel Prieur
                       dit Gabriel Prieur

Époque
1863

Provenance
France

École
École française de peinture paysagiste

Dimensions à vue
Hauteur : 24 cm
Longueur : 46 cm

Dimensions avec cadre
Hauteur : 38 cm
Longueur :  60,5 cm

Cadre
En bois doré

Matériau
Huile sur panneau

Panneau de la maison Carpentier et Deforge, marchands de couleurs au 8 bd Montmartre

Signature
Signé

Au dos tampon de la Maison Carpentier et Deforge

Daté 1863


Zoom sur l'oeuvre


GTGTMOISSONS

1 650€

Romain Etienne Gabriel Prieur : du paysage historique au paysage réaliste

Fils de Jean Etienne PRIEUR, serrurier, et de Marie Elisabeth Rosalie BEAUGRAND, Romain Etienne Gabriel Prieur naît le 21 août 1806 à la Ferté-Gaucher (Seine-et-Marne). Accepté à l’École des Beaux-Arts, il entre dans l’atelier de Jean-Victor BERTIN (1767-1842), dont il est l’élève le plus fidèle (même si les prix de Rome de paysage historique de 1837 et 1841 sortirent également de l’atelier de Jean-Victor Bertin). Jean-Victor Bertin est un peintre néoclassique, considéré comme l’un des maîtres de l’École du paysage historique. Celui-ci travaille sur le motif, en Normandie aussi bien qu’en forêt de Fontainebleau.

Gabriel Prieur suit les trace de son maître Jean-Victor BERTIN. En 1833, à 27 ans, il décroche le Grand Prix de Rome en paysage historique avec Ulysse et Nausicaa. Il effectue son séjour de trois ans à la Villa Médicis, puis rentre en France et s’installe à Barbizon, peignant dans un naturalisme rustique, proche de celui de son contemporain Jules Dupré (1811-1889).En 1842 il obtient une troisième médaille au salon, et une deuxième médaille à celui de 1845.

Cette discipline au Grand Prix de Rome du paysage historique avait été créé en 1816 à l’instigation du ministre de l’Intérieur de Louis XVIII, Pierre-Henri de Valenciennes, afin de concilier le souhait des peintres de représenter la nature et la tradition héritée des maîtres du 17ème siècle. Le Grand Prix pour cette discipline particulière, mais qui mettait la peinture de paysage parmi les genres majeurs de la peinture, n’avait lieu que tous les quatre ans.
Le paysage historique devait représenter une composition agencée suivant le goût de l’artiste mais répondant aux exigences académiques, parfois peuplé de monuments en ruines, de statues, de vases, et traversé de figures représentant une scène tirée de l’histoire ou de la mythologie, le tout mis en valeur par des effets de lumières.
Le paysage historique est supprimé du concours en 1863, quand la sensibilité des peintres de l’École de Barbizon efface l’idéal classique dont se revendiquait le paysage historique. Douze prix de Rome de paysage historique auront donc été décernés, le premier revenant à Achille-Etan Michallon (1796-1822) en 1817.                                          

Il s’éteint en son domicile de la rue des Petites Écuries (Paris 10ème) le 22 mai 1879, à l’âge de 72 ans.

Les marchands de couleurs au 19ème siècle

Au début du 19ème siècle, les peintres qui préparent leurs toiles et leurs couleurs eux-mêmes sont désormais bien rares. Le marchand de couleurs devient pour le peintre, en quelque sorte, un technicien conseil, bien plus qu’un simple fournisseur. Il propose des couleurs fines prêtes à peindre, des vernis, des encres, des huiles siccatives, des pastels, des gouaches ou aquarelles, des fusains, en coffrets ou à l’unité. Il vend également des chevalets rigides ou pliants (pour un transport plus facile) inclinables ou non (pour d’adapter à la taille de l’artiste), munis ou non d’un petit auvent (pour protéger la toile de la pluie ou du soleil). Bien évidemment, on trouve dans ses rayons des brosses et pinceaux de tous poils et toutes tailles, des portefeuilles, des toiles préparées vendue au mètre ou déjà fixée sur un châssis, des panneaux à peindre. Dans un souci de diversification et d’augmentation de l’offre, certains marchands de couleurs proposent l’emballage et l’expédition des tableaux à leurs acquéreurs, de même que des estampes, des encadrements, la restauration de tableaux et encore leur vernissage.

À Paris au tout début du 19ème siècle, on compte une toute petite trentaine de marchands de couleurs. Dans les années 1840-50 le métier évolue vers une fonction de « marchand-expert ». Chaque œuvre suppose, pour le peintre, des frais de matériel. Or celui qui n’a pas de commandes, ou des commandes sans avance, ne peut acquérir sa matière première : la toile et la peinture. Il est alors contraint de demander crédit à son marchand de couleurs. Qu’il lui accorde. Toutefois, un remboursement en numéraire peut s’avérer compliqué pour l’artiste. Aussi rembourse-t-il en œuvres.
C’est ainsi que le marchand de couleurs Alphonse Giroux se retrouve un jour avec son magasin tellement encombré de toile, qu’il décide de les exposer, dans une salle annexe. En 1827, il ouvre même une galerie : la galerie Alphonse Giroux et Cie dont le catalogue propose quelques 950 œuvres !

En 1830, Armand Auguste DEFORGE, qui a 28 ans (1802-1886) installe son commerce de couleurs et de vernis aux 152-154 de la rue Saint-Martin, dans le secteur nord-est du Marais où se concentraient les marchands de couleurs. Onze ans plus tard, étendant son offre, il s’agrandit en s’installant au 8 boulevard Montmartre. La Maison ayant acquis une jolie réputation, en 1858, il s’associe au jeune Charles Édouard CARPENTIER (1830 – avant † 1917), lui marchand de couleurs, de toiles à peindre et d’encadrements. Le commerce prospère et en 1864, ils louent aux Batignolles, un vaste local leur offrant 500m² d’atelier et de magasin sur deux étages. La maison Carpentier – Deforge jouit d’une excellente réputation, tant pour la fourniture de couleurs que pour sa galerie. C’est auprès de cette Maison que Gabriel Prieur s’approvisionne.
Vers 1870, Armand Auguste Deforge, qui a 68 ans, se retire des affaires. Charles Édouard Carpentier s’implante alors au 6 de la rue Halévy, dans le triangle Bourse – Rue Laffitte (haut-lieu de marché de l’art) – Saint Lazare (grands magasins et boutiques de luxe). En 1880, pour une raison inconnue, car il est encore jeune, 50 ans, il vend boutique, galerie et atelier à la Société Bertrand et Cie.

Entre 1840 et 1870, le nombre de marchands de couleurs n’a guère évolué par rapport au début du siècle, puisque l’on n’en recense guère plus qu’une quarantaine, alors même que les Salons de la fin des années 1870 exposent plus de 4000 artistes…    

Les moissons

Cette huile sur panneau de Gabriel Prieur est peinte l’année même où la discipline de son Prix de Rome disparait. Si l’on observe l’évolution de la peinture de paysage, celle de Gabriel Prieur, qui, installé à Barbizon depuis son retour de Rome avance lui aussi dans sa recherche d’un paysage dégagé de toute « histoire » pour n’être plus que réaliste.

Peinture réaliste, ce tableau expose un épisode maintes fois traité par les peintres au cours des siècles, mais ne semble lasser ni les peintres ni les amateurs. Scène de la vie rurale, les Moissons permettent de mettre en scène la dureté du travail paysan, de montrer l’homme et la bête oeuvrant dans un effort commun.

La scène peinte par Gabriel Prieur est un épisode de la moisson, le dépiquage animal ou  battage des céréales. Cette technique du dépiquage animal est très minoritaire, comparé au dépiquage au fléau, ou au rouleau. Il se pratique surtout dans le sud de la France, principalement en Provence et en Camargue. Les gerbes de blés sont déposées sur une aire de terre battue. Deux, trois ou quatre couples de chevaux (cela pouvait aussi être des ânes, des mulets ou des bœufs), attachés deux à deux et les yeux bandés, étaient guidés par une longe tenue par le conducteur, au centre de l’aire. Armé d’un fouet, il faisait tourner les animaux tandis qu’en périphérie de l’aire, avec des fourches de bois, deux paysans repoussaient la paille sous leurs sabots jusqu’à ce que les épis soient complètement brisés et vidés de leurs grains.

Deux magnifiques tableaux illustrent puissamment cette technique, dont deux de Rosa  Bonheur (1822-1899):

          Battage, huile sur toile (47,5 X 87,5 cm) peinte en 1860 qui se trouve au Musée National des Beaux-Arts de Buenos Aires (Argentine).

          La Foulaison du Blé en Camargue (1864-1899) que l’on peut voir au Musée des Beaux Arts de Bordeaux dans toute la splendeur de son grand format : 6,51 de long pour 3,13 de haut.


Le tableau de Gabriel Prieur se situe certainement en Camargue. La scène centrale attire l’attention du spectateur de prime abord. Un escadron de chevaux, dont trois blancs sui attirent la lumière, tout comme la chemise du paysan à la fourche, foulent la paille. Trois hommes sont à la manœuvre, un près de chevaux, deux à la périphérie de l’aire de battage, dont celui à la chemise blanche. Puis les détails apparaissent… En arrière-plan, à droite, un bosquet d’arbres abrite des chevaux au repos et deux femmes. De-ci delà, toujours en arrière-plan des personnages et d’autres chevaux se laissent découvrir au détour d’un tas de paille…

© Copyright textes et photos : Les Trésors de Gamaliel

Longueurà vue : 46 cm
Hauteurà vue : 24 cm
Style - PériodePeinture réaliste
SignatureSBG
Daté1863
MatériauHuile sur Panneau Tampon du Marchand de couleurs au dos : Carpentier et Deforge 8 Bd Montmartre

Autres suggestions

260€

ArtisteGeorges BONNETERRE fin du 19ème siècle - 1969 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 36,5 cm Longueur : 26,5 cm Dimensions à vueHauteur : 22 cm Longueur : 13 cm CadreCadre baguette vieil or TechniqueAquarelle SignatureEn bas à droite Datée 1949

600€

8ème HUSSARDS 1860 Sapeur Gendarme à pied de la Garde Impériale Trompette de Lancier de la Garde Impériale ArtisteGeorges BONNETERRE fin du 19ème siècle - 1969 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 36,5 cm Longueur : 26,5 cm Dimensions à vueHauteur : 22 cm Longueur : 13 cm CadreCadre baguette vieil or...

160€

ArtisteEugène Chaperon 18457 - 1938 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 43,3 cm Longueur : 39,4 cm CadreCadre moderne en bois mordoré TechniqueLithographie  Signature En bas à gauche

160€

ArtisteEugène Chaperon 1857 - 1938 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 43,3 cm Longueur : 39,4 cm CadreCadre moderne en bois mordoré Techniquelithographie SignatureEn bas à gauche

260€

Assouplissements         Le Cheval de Bois ArtisteEugène Chaperon 1857 - 1938 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 43,3 cm Longueur : 39,4 cm CadreCadre moderne en bois mordoré Techniquelithographie SignatureEn bas à gauche

160€

ArtisteAlphonse Lalauze 1872 - 1936 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 41,5 cm Longueur : 34,5 cm CadreCadre moderne en bois bleu TechniqueLithographie SignatureEn bas à droite Datée : 1905

280€

ArtisteThéodore Fort 1810 - 1896 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions avec cadreHauteur : 42 cm Longueur : 33,3 cm CadreCadre bois doré TechniqueAquarelle SignatureEn bas à gauche Légère trace de mouillure au dessus du bras gauche du lancier

650€

ArtisteCharles de Luna 1812 – après 1866  ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire Dimensions à vueHauteur : 29 cm Longueur : 20 cm Dimensions avec cadreHauteur : 57 cm Longueur : 47 cm CadreCadre ancien doré à la feuille TechniqueAquarelle réhaussée de gouache SignatureEn bas à droite  

450€

ArtisteJ. Pellefigue (actif au 19ème siècle) ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture militaire ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle Dimensions à vueHauteur : 33,5 cm Largeur :  22,5 cm Dimensions avec cadreHauteur : 46 cm Largeur :  36 cm CadreCadre ancien doré TechniqueHuile sur panneau SignatureEn bas à gauche  

600€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur   :  43 cmLongueur :  48 cm Dimensions avec cadreHauteur   : 51,4 cmLongueur : 56,3 cm CadreTrès bel encadrement de cette aquarelle MatériauAquarelleSignatureEn bas, à droite : toutefois la signature est impossible à déchiffrer, et pas davantage identifiable…

450€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur : 16,5cm Largeur : 21cm Dimensions avec cadreHauteur  : 40 cm Longueur : 47,5 cm CadreBaguette plate dorée. Encadrement neuf TechniqueAquarelle sur papier SignatureMonogrammé en bas à gaucheDaté : 1836 

980€

PeintreFranciscus Melzer (Anvers 1808 – 1865) Époque19ème siècle ÉcoleÉcole flamande de peinture ProvenanceBelgique Dimensions à vueHauteur : 29,8 cm Largeur  : 24,5 cm Dimensions avec cadreHauteur   : 41,5cm Longueur : 36 cm CadreCadre d’époque en bois doré à la feuille d’or à décors de ramettes de feuillage en parfait état, sans aucun manque....

1 600€

PeintreGaspar Miró i Lleó 1859 - 1930 ÉpoqueCirca 1901 - 1927 ÉcoleÉcole catalane de peinture ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur   : 24,2 cm Longueur : 33 cm Dimensions avec cadreHauteur   : 34,8  cm Longueur : 43 cm CadreCadre d’époque en bois doré à décors chantournés en parfait état sans aucun manque. TechniqueHuile sur panneau SignatureEn bas à...

285€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur   : 32,5 cm Longueur : 44 cmDimensions avec cadreHauteur   : 48 cm Longueur : 60,5 cmTechniqueLithographieSignatureNon signé CadreCadre contemporain en bois gris foncé mat.

285€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur   : 32,5 cm Longueur : 44 cm Dimensions avec cadreHauteur   : 48 cm Longueur : 60,5 cm TechniqueLithographie SignatureNon signé CadreCadre contemporain en bois gris foncé mat.

238€

ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur : 38 cm Largeur : 28,5 cm Dimensions avec cadreHauteur : 55,5 cm Largeur : 45,5 cm TechniqueLithographie en couleurs, réhaussée d’aquarelle. SignatureEn bas à gauche C. De Lori CadreCadre contemporain en bois noir foncé mat et bordure dorée.

675€

ArtisteLouis Robert Antral 1895 - 1939 ÉpoqueCirca 1920-1939 ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur : 55,5 cm Largeur : 46,5 cm Dimensions avec cadreHauteur :  67,5 cm Largeur :  58,5 cm TechniqueHuile sur toile SignatureEn bas à Gauche CadreCadre moderne

1 200€

Un chemin dans les Alpilles ArtisteFortuné Car 1905 - 1970 ÉpoqueCirca 1945-1970 ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur : 50 cm Largeur : 100 cm Dimensions avec cadreHauteur :  65 cm Largeur :  114,5 cm TechniqueHuile (pinceau et couteau) sur isorel SignatureEn bas à droite CadreCadre en bois mouluré peint

1 100€

ArtisteRoch Kordian né en 1950 ÉpoqueCirca 1980-1990 ProvenanceFrance Dimensions à vueHauteur : 46 cm Largeur : 61 cm Dimensions avec cadreHauteur : 61 cm Largeur : 75 cm TechniqueHuile sur toile SignatureEn bas à droite CadreCadre en bois cérusé et dorures

870€

ArtisteJohn Henry Mohrmann 1857-1916 Époque1911 ProvenanceFrance Dimensions à vue Hauteur : 36 cm Largeur : 26 cmDimensions avec cadre Hauteur :    cm Largeur :  cmTechnique Huile sur toileSignatureEn bas à droite Daté 1911Cadre

1 850€

ArtisteB. Vernat ÉpoqueDébut 20ème siècle ProvenanceFrance Dimensions à vue Hauteur :  50 cm Largeur :  65 cmDimensions avec cadre Hauteur :   66,5 cm Largeur :  81,5 cmTechnique Huile sur toileSignatureEn bas à gauche CadreCadre ancien doré à décor de feuillage, restauré en état impeccable

280€

ArtisteH. de Somer ÉpoqueFin 19ème siècle ProvenanceFrance Dimensions à vue Hauteur :  18 cm Largeur :  21 cmDimensions avec cadre Hauteur :   35,5 cm Largeur :  38,5 cmTechnique AquarellePrésente des traces de vers dans les quatre coins.SignatureEn bas à gauche Daté : 1885 CadreCadre ancien doré, restauré en état impeccable 

250€

ArtisteFortuné Car 1905 - 1970 ÉpoqueCirca 1945-1970 ProvenanceFrance Dimensions à vue Hauteur : 34 cm Largeur : 25,5 cm Dimensions avec cadre Hauteur :   32 cm Largeur :  40,8 cm Technique Huile sur isorel SignatureEn bas à droite CadreCadre en bois argenté. Encadrement récent.

250€

ArtisteFortuné Car 1905 - 1970 ÉpoqueCirca 1945-1970 ProvenanceFrance Dimensions à vue Hauteur : 34,5 cm Largeur : 26 cm Dimensions avec cadre Hauteur :   40,5 cm Largeur :  32,5 cm Technique Huile sur isorel SignatureEn bas à droite CadreCadre en bois mouluré doré. Encadrement récent.

1 050€

ArtisteLouis Grosdidier (20ème siècle) ÉpoquePremière moitié du 20ème siècle ProvenanceFrance Dimensions à vue Hauteur : 49 cm Largeur :  59 cm Dimensions avec cadre Hauteur :   60 cm Largeur :  70 cm Technique Huile sur panneau SignatureEn bas à droite CadreCadre contemporain en bois.

1 600€

ÉpoqueDeuxième tiers du 20ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole de peinture marocaine Dimensions avec cadreHauteur : 59,5 cmLongueur : 82 cm CadreSimple moulure en bois argenté (récent) état impeccable Matériau Huile sur toileSignatureEn bas, à gauche : Hammad Jabran

850€

ArtisteAlfred Jean Foretay 1861-1944 ÉpoqueCirca 1890-1940 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole de peinture suisse Dimensions avec cadreHauteur : 49 cmLongueur : 61 cm Dimensions à vueHauteur : 33 cmLongueur : 46,5 cm CadreCadre doré ancien à décors de fleurs et feuilles dans un style Art Nouveau Matériau Huile sur toileSignatureEn bas, à gauche : Foretay

450€

ArtistePierre Dubaut 1886-1968  ÉpoqueCirca 1909-1960 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de peinture Dimensions avec cadreHauteur :   48,5 cmLongueur : 63 cm Dimensions à vueHauteur : 31 cmLongueur : 46,5 cm CadreCadre en bois soutenu d’un filet d’argent. Matériau Aquarelle Signature En bas, à gauche : P. Dubaut

233€

ArtisteHarry Elliot ÉpoquePour l’original circa 1918-1950 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de dessin Dimensions avec cadreHauteur :  40 cmLongueur : 52 cm Dimensions à vueHauteur : 23,5 cmLongueur : 35,5 cm CadreBaguette noire laquée, passepartout beige et marie-louise vert pâle. Encadrement neuf. Matériau Lithographie en parfait état.SignatureEn...

280€

ArtisteHarry Elliot ÉpoquePour l’original circa 1918-1950 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de dessin Dimensions avec cadreHauteur :  40 cmLongueur : 52 cm Dimensions à vueHauteur : 23,5 cmLongueur : 35,5 cm CadreBaguette noire laquée, passepartout beige et marie-louise beurre frais. Encadrement neuf. Matériau Lithographie en parfait état....