En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus

OK, tout accepter
Trompette du 4ème Hussard

Trompette du 4ème Hussard

ALPHONSE LALAUZE 1872-1936


Époque : Décembre 1930

Provenance : France

École
École française de peinture
Pro Militaria

Dimensions
Hauteur : 32 cm
Longueur : 21 cm

Signature : En bas à gauche : Alph Lalauze

Matériau : Aquarelle et gouache sur carton


Zoom sur l'oeuvre


GTG201605T001

Alphonse LALAUZE, un maître de la peinture militaire

Fils d’Adolphe Lalauze, peintre graveur reconnu et de Marie Valla, Alphonse Lalauze nait à Paris en juin 1872. Il fait ses classes dans l’atelier du très renommé Édouard Detaille (1848-1912) peintre académique de sujets patriotiques. Réputé en France comme à l’étranger pour ses peintures puissantes de la guerre franco-prussienne de 1870-1871, ce dernier est à l’origine de la création du Musée de l’Armée en 1905. A la suite de son maître, Alphonse Lalauze peint des scènes de guerre, s’attachant à décrire avec précision, réalisme et minutie les uniformes, comme le démontre l’ouvrage auquel il collabora, « Costumes militaires de l’Armée Française 1902-1907 » qui connut un succès certain. Il exposa également régulièrement au Salon des Artistes français, dont il devint sociétaire, tout en publiant des dessins dans divers journaux illustrés – Soleil du Dimanche ; La Guerre des Nations notamment. Il avait une prédilection particulière pour l’épopée napoléonienne qu’il s’est attaché à restituer avec tant d’émotion et de fierté, comme le montre cette aquarelle d’un Trompette du 4ème de Hussards.
Le 17 décembre 1913, dans les salons du palais d’Orsay, quelques mois après la mort d’Edouard Detaille, chef de file des peintres militaires, est fondée la Société des Peintres Militaires à l’initiative d’une quinzaine de ses amis, élèves, émules, dont Alphonse Lalauze, emmenés par le peintre François Flameng (1856-1923) qui en devient le président honoraire. Le 22 avril 1914, le titre de « peintre du Ministère de la Guerre » est créé alors que la guerre éclata le 3 août 1914. Dès le 15 décembre 1914, le musée de l’Armée sous l’impulsion de son directeur, le Général Gustave-Léon Niox (1840-1921) envoie des missions de peintres militaires sur le front afin de saisir l’essence des combats, la routine des soldats, de portraiturer les hommes de troupes, leurs officiers, les grands chefs… Le musée de l’Armée achète ces œuvres et les exposaient – ainsi que les trophées de guerre – à l’Hôtel des Invalides. Ces expositions rencontrent un immense succès populaire. Ayant été accrédité comme peintre militaire du Musée des Armées, Alphonse Lalauze participe à de nombreuses missions en 1915, 1917 et 1918 qui le mènent dans la Somme, en Alsace, en Lorraine et en Champagne. Son coup de crayon lui permet d’explorer l’univers des affiches publicitaires. En 1923 le concours organisé par la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France pour l’affiche du concours international de gymnastique organisé aux Champs de Mars, à Paris, les 21 et 22 mars 1923. La charte graphique de cette affiche est reprise pour toutes les affiches suivantes et servit à illustrer les diplômes décernés par la Fédération.
Adolphe Lalauze vit ses dernières années dans sa propriété de Milly-la-Forêt, « La Rotonde », qu’il appelle La Lauzière. Il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 1931, avant de s’éteindre chez lui en 1936.
Dans la peinture de l’épopée impériale ou de l’armée française, les Spahis qu’ils soient algériens, marocains, tunisiens ou sénégalais, n’ont été que très peu représentés, et sont plutôt méconnus. Alphonse Lalauze lui-même ne s’y est guère étendu, et c’est une chance que dans l’ouvrage publié au début du 20ème siècle qu’il illustre, dont est extraite cette gravure en couleurs, « Costumes militaires de l’Armée Française 1902-1907 », les Spahis occupent deux des soixante gravures : la 21, (celle-ci) et la 50, représentant un Officier indigène en grande tenue (également présentée par Les Trésors de Gamaliel).

Les Régiments de Hussards au Premier Empire

Symboles de fière élégance, les Hussards portent leurs uniformes chamarrés à la ville comme à la guerre. L’identification d’un régiment en fonction de sa tenue relève du casse-tête chinois, entre directives officielles, désidératas des colonels et adaptation à la situation de campagne. En ce début de 19ème siècle, les uniformes des régiments ne cessent d’être modifiés. Originaires de Hongrie, la France a très tôt employé des troupes de Houzards hongrois à son service. Mais c’est sous l’Aigle Impérial que les régiments de Hussards écrivent les plus belles histoires de leur gloire. Cavaliers des raids, des reconnaissances, des avant-postes et des avant-gardes, cavaliers légers, sabreurs par excellence, les Hussards ont fidèlement servi depuis le 18ème siècle dans les armées françaises de la monarchie et de la République.

Uniformologie : un Trompette des Hussards

D’un trait sur et précis, Alphonse Lalauze croque en pied un Trompette du 4ème Régiment de Hussards de 1803 au regard clair posé vers l’infini de son avenir. Le Trompette arbore fièrement un shako à plumet sombre dont on peut remarquer qu’il n’a pas de plaque, mais un cordon natté a raquette ronde et floche, et floche sur le côté gauche. Il porte sa pelisse non pas jetée (c’est-à-dire suspendue au col du dolman) mais chaussée, ce qui est plutôt exceptionnel dans la représentation des Hussards, ceux-ci étant généralement peints la pelisse jetée. Cette pelisse, à tresses et ganses jaunes et double rangée de boutons est bleue céleste, la couleur du régiment. Comme toutes les pelisses,elle est bordée de mouton. Elle s’ouvre sur le dolman rouge et la ceinture-écharpe en brins de laine cramoisie à garniture jaune. Le Trompette porte une culotte bleue à nœuds hongrois en forme de pique renversé et des bottes à la hongroise et éperons. Contrairement à celles des Dragons, les bottes à la hussarde (ou à la hongroise) ne montent « qu’à deux doigts au-dessous du genou » (Gazette Officielle du 26 septembre 1815). Elles sont découpées en forme de cœur sur le devant, bordées de passementerie et glands et sont plissées sur le coup de pieds. Le Trompette porte sa banderole de giberne ainsi que le ceinturon porte-sabre et porte sabretache, la sabretache étant cette pochette plate brodée sur sa face extérieure aux emblèmes du Régiment que les Hussards portent long dans leur dos.
Outre son uniforme, la moustache, l’attribut capillaire objet de tant de soins attentionnés : une moustache finement travaillée. Ce sont les cavaliers hongrois du 18ème siècle, les seuls à porter moustache et favoris, qui en lancent la mode. Durant le Premier Empire, le port de la moustache est presque exclusivement réservées aux militaires, et strictement réglementé par ordonnances. C’est ainsi que l’on raconte, que, lorsqu’une jeune recrue imberbe se présentait, elle était affublée d’une fausse moustache dessinée soit à la cire soit avec un bouchon de liège brûlé ! Mais ce n’est en réalité qu’une belle légende…
La moustache est généralement portée du 1er mars au 1er décembre et coupée pour les mois d’hiver. De même que par mesure d’hygiène, il est interdit de la cirer ou d’y mettre une quelconque matière grasse. Après 1807, il semblerait que la moustache puisse être portée en toutes saisons.

Pour aller plus loin :

Henri MALIBRAN, Album du Guide à l’usage des Artistes et des costumiers publié en 1904 contenant la description des uniformes de l’Armée française de 1780 à 1848, Paris, Boivin & Cie 1907, 2 volumes in-8, 946-248 pp. 211 planches
André Jouineau, Jean-Marie MONGIN, Les Hussards Français, Tome 2. Du 1er au 8ème régiment de hussards1804-1812, 84 p. Paris, Histoire et Collections, 2004
Vincent ROLIN, Les Hussards 1792-1815, Paris, Collection Grande Armée, 2009

© Copyright textes et photos : Les Trésors de Gamaliel

Autres suggestions

EMMANUEL FRÉMIET 1824-1910 Époque : 1885 pour le chef modèle en plâtre Provenance : France École : École française de Sculpture DimensionsHauteur : 39,5 cmLargeur : 30 cm SignatureSur la terrasse : E FREMIETSur la terrasse : F. Barbedienne fondeur Titre : Sur le phylactère brandi par le Croisé : CREDO MatériauÉpreuve ancienne à patine bruneComposée de...

SOURIS À L'HUITRE Époque : circa 1860-1880 Provenance : France École : Ecole française de sculpture DimensionsHauteur : 7 cm ; 2,8 inchesLargeur : 6,5 cm ; 2,6 inchesProfondeur : 6,5 cm ; 2,6 inches Signature : Dans l’angle aigu de la coquille d’huitre : E. FREMIET Matériau : Epreuve en bronze à patine dorée.Golden patina - Composé d’une seule pièce. Le...

DIDIER DEBUT 1824-1893 Époque : 1889 Provenance : France École : École française de Sculpture Orientaliste DimensionsHauteur : 63 cmLargeur : 24,5 cmProfondeur : 29 cm Signature : Sur la terrasse : Debut Cachet : Sur la tranche « Bronze garanti au titre. Paris » Matériau : Épreuve ancienne en bronze à patine polychromeComplète

EUGÈNE LÉON L’HOËST 1874-1937 Époque : Circa 1910 Provenance : France École : École française orientaliste de Sculpture Dimensions : Hauteur : 21 cm SignatureDos de la statue, en bas de la gandoura : E L’HOESTUn numéro sur le côté gauche de la terrasse : 21 MatériauFonte d’édition du début du 20ème, sans marque d’éditeurBronze à patine brune monté sur un...

EMMANUEL FRÉMIET 1824-1910 Époque : 1860 Provenance : France École : École française de Sculpture DimensionsHauteur : 23,5 cmLargeur : 11 cmProfondeur : 9 cm Signature : Sur la terrasse : E. FREMIET MatériauÉpreuve ancienne en bronze à patine bruneBronze composé de 4 pièces, complet

HAMMAD JABRAN1917 - 1993Époque20ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole marocaine de peinture Dimensions à vueHauteur :60 cmLargeur :81 cm Dimensions avec cadreHauteur : 74 cmLongueur : 94 cm EncadrementCadre à trois baguettes en bois couleur cuivre SignatureSigné en bas à gauche en rouge : Hammad Jabran Localisation en bas à droite en rouge : Marrakech...

CHARLES CERMAK 1877-1966 Époque : Circa 1930 Provenance : France École : École française de peinture provençale Dimensions à vueHauteur : 50 cmLongueur : 65 cm Signature : En bas à droite Matériau : Huile sur toile

PAUL WAENDENDRIES 1911-1991 Époque : 20ème siècle Provenance : France École : École Orientaliste française Dimensions hors cadreHauteur : 39 cmLongueur : 56 cm Dimensions avec cadreHauteur : 49 cmLongueur : 66 cm Encadrement : Cadre à double moulure dorée, de facture moderne. Signature : En bas à droite : Paul Waendendries Matériau : Huile sur panneau

Alexandre Josquin - 19ème siècle Époque : Circa 1842-1870 Provenance : France École : École française de peinture Dimensions avec cadreHauteur : 56,5 cmLongueur :50,5 cm EncadrementCadre doré à moulures et rinceaux de feuilles aux quatre coins.Cadre du 19ème siècle, en parfait état (restauré par l'Atelier de la Feuille d'Or 51-Courtisols) Signature :...

CHARLES LOUIS KRATKE 1848 - 1921 Époque : 1894 Provenance : France École : École française de peinture DimensionsA vueHauteur : 46,5 cmLargeur : 36 cm Avec cadreHauteur : 59 cmLargeur : 50,5 cm Signature : En bas à gauche Matériau : Huile sur panneau Cadre couleur vieil or à rinceaux végétaux et marie-louise de velours bordeaux Quelques très légers petits...

ALPHONSE DE NEUVILLE 1835-1885 Époque : circa 1872-1884 École : École française de dessin et peinture militaire Style : Militaria Provenance : France Dimensions à vueHauteur : 23 cmLongueur : 32 cm Dimensions avec cadreHauteur : 33,5 cmLongueur : 43,5 cm Encadrement : Cadre doré, et passe-partout amarante à biseau blanc Signature : Signature grattée en...

ALPHONSE DE NEUVILLE 1835-1885 Époque : Circa 1873 École : École française de peinture et dessin militaires Style : Militaria Provenance : France Dimensions à vueHauteur : 25,5 cmLongueur : 34 cm Dimensions avec cadreHauteur : 33 cmLongueur : 43,5 cm Encadrement : Cadre doré et passe-partout amarante à biseau blanc Signature : Signé en bas à droite : A de...

HAMMAD JABRAN 1917-1993 Époque20ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole marocaine de peinture Dimensions hors cadreHauteur : 60 cmLongueur : 81 cm Dimensions avec cadreHauteur : 72 cmLongueur : 93 cm EncadrementCadre à simple moulure dorée. SignatureEn bas à gauche : Hammad Jabran MatériauHuile sur toile

LÉON AUGUSTIN LHERMITTE 1844-1925 Époque : Circa 1864-1880 Ecole : École française de peinture naturaliste Provenance : France Dimensions à vueHauteur : 33,7 cmLongueur : 19,6 cm Dimensions avec cadreHauteur : 56 cmLongueur : 42 cm Encadrement : Cadre à baguettes encadrantes argentées et moulure centrale noire, et passe-partout beurre frais à biseau...

ALPHONSE LALAUZE 1872-1936 Époque : Début 20ème siècle Provenance : France École : École française - Peinture militaire Dimensions hors cadreHauteur : 28 cmLongueur : 21 cm Dimensions avec cadreHauteur : 34cmLongueur : 41 cm EncadrementCadre aux bords dorés et pourpre au centre incurvé, de facture moderne, avec passe-partout et biseau anglais doré....

ALPHONSE LALAUZE 1872-1936 Époque : début 20ème siècle Provenance : France ÉcoleÉcole françaisePeinture militaire Dimensions hors cadreHauteur : 28 cmLongueur : 21 cm Dimensions avec cadreHauteur : 34cmLongueur : 41 cm Encadrement : Cadre aux bords dorés et pourpre au centre incurvé, de facture moderne, avec passe-partout et biseau anglais doré. Signature...

LÉON AUGUSTIN LHERMITTE 1844-1925 Époque : Circa 1864-1880 Ecole : École française de peinture naturaliste Provenance : France Dimensions à vueHauteur : 33,7 cmLongueur : 19,6 cm Dimensions avec cadreHauteur : 56 cmLongueur : 42 cm Encadrement : Cadre à baguettes encadrantes argentées et moulure centrale noire, et passe-partout beurre frais à biseau...

ARMAND-JULES LE VEEL          1821-1905 Époque19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de Sculpture DimensionsHauteur : 38.8 cm (30 cm au "chapeau") SignatureSur le côté droit de la terrasse : A LEVEELCachet du fondeur : Susse Frères MatériauÉpreuve bronze à belle patine brune Aucun manque : le sabre d’officier, sa dragonne et son gland, le mât...

EUGÈNE DELAPLANCHE 1836-1891 Époque : 1873 Provenance : France École : École française de sculpture DimensionsHauteur : 43 cmProfondeur : 25,5 cm Signature : Signé, daté sur l’arrière rebord du repose-pied : De Laplanche 1873 Un numéro sur le côté droit de la terrasse : CH. C. 342 Signature Fondeur : Barbedienne Fondeur sur le côté droit de la terrasse...

EMILE HEBERT 1828-1893 Époque : Actif sous le Second Empire et la Troisième République Provenance : France École : École française de sculpture DimensionsHauteur : 22,5 cmLongueur : 81 cmProfondeur : 13 cm (sans les rames) ; 32,5 avec les rames Signature : Sur le côté gauche de la terrasse : E. Hébert Cartel de titre en bronze doré : Le Champion...

PAUL EDOUARD DELABRIÈRE           1829-1912 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsHauteur : 9 cmLongueur : 15 cmProfondeur : 6,5 cm Signaturesur l’avant de la terrasse : E. DELABRIERE MatériauÉpreuve en bronze à patine brune, légères usures. Composé d’une seule pièce. Le bronze est...

ETIENNE LE RALLIC   1891-1968 Époquecirca 1913 ProvenanceFrance Dimensions à vue Hauteur : 49 cmLongueur : 32 cm Dimensions avec cadreHauteur : 52 cmLongueur : 35 cm EncadrementBaguette en bois vert argenté SignatureSigné en bas à droite, Le Rallic MatériauLithographie aquarellée

ETIENNE LE RALLIC     1891-1968 ÉpoqueCirca 1913 ProvenanceFrance Dimensions à vue Hauteur : 49 cmLongueur : 32 cm Dimensions avec cadreHauteur : 52 cmLongueur : 35cm EncadrementBaguette en bois vert argenté SignatureSigné en bas à droite : Le Rallic MatériauLithographie aquarellée

MAXIMILIEN-LOUIS FIOT           1886 - 1953 ÉpoquePremière moitié du 20ème siècle ÉcoleÉcole française de Sculpture animalière DimensionsHauteur : 38 cmProfondeur : 20 cmLongueur : 66 cm SignatureSur le côté gauche : M. Fiot MatériauBronze à patine verte FondeurÉdition fondue par la maison Susse Frères, Paris,signature et cachet du fondeur.

ADOLPHE JEAN LAVERGNE 2ÈME MOITIÉ 19ÈME SIÈCLE Époque : Actif entre 1863 et 1894 Provenance : France École : École française de sculpture DimensionsHauteur : 24 cmLongueur : 6 cmProfondeur : 4,5 cmPoids : 725 gr. SignatureSur le côté gauche de la terrasse : Lavergne Cartel d’attribution : Pêcheur par Lavergne Inscriptions sous la terrasse MatériauÉpreuve...

EpoqueCirca 1920-1930 ProvenanceFrance DimensionsHauteur : 8,6 et 8 cmLongueur : 8 et 7 cmPoids : 77 gr                      MatériauArgent 800 ‰ Inscriptions très fines et illisibles sous le dessous de chaque jonque, la même semble-t-il pour les deux jonques. Les gréements sont complets.Seule une rame de la plus petite jonque fait défaut.

EMMANUEL FRÉMIET 1824 - 1910 Époquecirca 1860-1880 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française Sculpture animalière DimensionsHauteur : 8 cmProfondeur : 6,5 cmlargeur : 3,5 cmPoids : 231 gr Signaturesur la partie avant gauche de la terrasse : E. FREMIET Porte le numéro sur la terrasse : 59 MatériauÉpreuve en bronze à patine brune nuancée Composée d'une seule...

CHARLES ARTHUR BOURGEOIS 1838-1886 Époque : 1863 pour la première sculpture en plâtre École : École française de sculpture orientaliste Provenance : France DimensionsHauteur hors marbre : 56,5 cmDiamètre de la terrasse : 14,5 cmLargeur : env. 32 cm Signature : à l’arrière de la terrasse : Arthur Bourgeois Sculp.teur Cachet indiquant Exposition de 1900...

EMMANUEL FREMIET        1824-1910 Époquev. 1866 pour le chef-modèle ProvenanceFrance DimensionsHauteur : 24 cm Longueur : 28 cmPoids : 3362 gr Signaturesur la terrasse : E. FREMIETSignature du fondeur : F. Barbedienne, fondeur MatériauÉpreuve en bronze patine brune, reposant sur un socle ovoïde. Composé d’une seule pièce, le bronze est complet.

Antoine-Louis Barye       1796-1875 Époquevers 1870 École française de sculpture animalière ProvenanceFrance DimensionsHauteur : 8,2 cmLongueur : 4,8 cmLargeur : 3,2 cmPoids : 137 gr. SignatureArrière droit de la terrasse : BARYE                 FondeurBord gauche de la terrasse : F. BARBEDIENNE Fonte posthume (entre 1880 et 1930) Numéroté sous la...