En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus

OK, tout accepter
L'Amateur d'Art - PL Détrier
L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier L'Amateur d'Art - PL Détrier

L'Amateur d'Art - Paul-Louis Détrier

Sculpteur
Pierre-Louis Détrier 
Vougécourt (Haute-Saône) 1822 - Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), 1897

Époque
Présenté au Salon des Artistes français de 1888
Groupe en plâtre, sous le numéro 4431.

École
École française de Sculpture

Dimensions
Hauteur : env. 42 cm
Longueur : env. 34 cm
Largeur : env. 18 cm

Poids : 14,8 kg

Signature
Signé sur le motif, sur un feuillet sortant du carton à dessin sous le chevalet.

Cartouche de titre : Salon 1888, Un Amateur 

La sculpture porte, de part et d’autre du cartouche, la dédicace suivante :
Côté gauche du cartouche : Le Colonel de Bange / Construction rue Ste Victoire n°3
Côté droit du cartouche : à J. Leyendecker Architecte / Versailles 1894 - 1895

Matériau
Épreuve en bronze, à patine médaillée
Le bronze est complet.
Légers sauts de patine dans le dos, et sur le coude droit.


Zoom sur l'oeuvre


GTGBDETRIER

3 800€

Pierre-Louis Détrier, la finesse du ciseau

Pierre-Louis DÉTRIER est né à Vougécourt, un petit village de Haute-Saône le 25 juillet 1822. Son père, Nicolas, tisserand, était cultivé. Sa mère, Colette VUILLAUME était la fille d’un cultivateur qui exerçait au sein de l’administration locale la fonction de greffier. Dernier d’une fratrie de 8, il arrive assez tard dans la profession puisqu’il a 44 ans lorsqu’il expose pour la première fois au Salon de 1866.

Les livrets des Salons le disent élève de GAYRARD, sans plus de précision. Fut-il l’élève de Raymond GAYRARD, sculpteur et médailleur ? Mais celui-ci, né en 1777, s’éteint à l’âge de 81 ans en 1858, soit 8 ans avant le premier salon de Pierre-Louis DÉTRIER, mais notre sculpteur a déjà 36 ans. 
Peut-être fut-il l’élève de Paul GAYRARD, le fils du précédent ? Mais ce dernier décèdait prématurément à Enghien-les-Bains le 22 juillet 1855, à l'âge de 47 ans, d’une infection des poumons, et donc 11 ans avant le premier salon de Pierre-Louis DÉTRIER ! Notre sculpteur s'est-il formé sur le tard ? Où a-t-il préféré que lui vienne la maturité et la pleine connaissance de son art pour présenter ses oeuvres aux Salons ?
Le mystère demeure entier… Toujours est-il que ses deux premières œuvres exposées au Salon de 1866 (il à alors 44 ans), un portrait de M. G…, buste en plâtre, et une étude de tête en bas-relief, en plâtre également, dénotent d’un grand savoir-faire. D’ailleurs, les critiques le concernant sont toujours élogieuses, même si elles ne vont jamais plus loin.
Il expose régulièrement aux Salons, à 4 exceptions près*, et jusqu’à la veille de sa mort.

Marié à Sophie BOSSUET dont il a deux filles et un fils, il dispose d’un atelier rue de la Folie-Méricourt, tout d’abord au numéro 10, puis ensuite au numéro 64, tandis que le foyer familial se situe au 68 de la rue d’Angoulême.
En 1892, veuf depuis de nombreuses années, ses enfants volant tous de leurs propres ailes, Paul-Louis DÉTRIER déménage atelier et domicile à Montreuil-sous-Bois, au 12 de la rue Baudin, où il s’éteint le 3 février 1897 à l’âge de 75 ans.

Il reste encore beaucoup à découvrir sur ce sculpteur très discret mais au ciseau précis et talentueux, qui produisit beaucoup de bustes et quelques statues chargées d’une grande émotion, comme ses diverses maternités, ou l’Alsace !

 * 5, en comptant l'année 1871 où le salon ne se tint pas en raison de la guerre franço-prussienne.

L’amateur d’Art

Cette sculpture est très originale, unique même en son genre, par son thème, jamais traité en sculpture. Nombre de tableaux représentent des ateliers de peintres, le Salon même, des cabinets de curiosités avec leurs collectionneurs, le premier du genre étant L’Enseigne de Gersaint, peint par Antoine WATTEAU en 1720. Cependant, jamais la sculpture n’avait représenté ce thème de l’Amateur d’Art, à quelque époque que ce soit, fut-ce celle de Louis XVI.

Présenté une première fois en plâtre, au salon de 1888, sous le numéro 4031, et le sobre titre « un amateur », la statue reçoit un accueil courtois. Émile TASSEL, professeur de géométrie descriptive à l’Université Libre de Bruxelles, et collectionneur d’objets japonais**, acquiert*** le modèle en bronze qui est présenté au salon de 1896, sous le numéro 1399 et le titre désormais définitif « L’Amateur d’Art, Louis XVI ».

Le succès de l’œuvre est immédiat. C’est ainsi que le colonel Charles Ragon de Bange en fait l’acquisition. Depuis quelques années, 1889 très précisément, il s’est retiré des affaires. Après une carrière militaire qui le mène de Polytechnique à la direction de l’atelier de précision du Dépôt Central de Paris qu’il quitte en 1882, commandeur de la Légion d’Honneur. Il y avait conçu des prototypes destinés à moderniser l’artillerie et à remplacer les canons en bronze de 1858 qui se chargeaient par la bouche.
Ces prototypes étaient caractérisés par l’emploi de l’acier dans toutes les constructions, ainsi que la généralisation de la culasse à vis, système qui permettait une ouverture en quelques secondes et donnait une portée de tir de 5 000 mètres à une cadence proche d’un coup par minute.

       Le Colonel Charles RAGON de BANGE

Cependant, les pièces d’acier étant plus légères que les canons de bronzes, elles ne pouvaient compenser, par leur inertie, le recul dû à l’amélioration des poudres et des obus. Lors du tir, le canon reculait de près d’un mètre. Il fallait alors le ramener en batterie après chaque coup et reprendre la visée. Divers systèmes furent développés pour remédier à ce défaut, et le système de Bange, qui équipait toute l'artillerie française, mais également celle de la Royal Navy et de l'United States Navy,  resta fonctionnel jusqu’à la fin de la Première Guerre Mondiale, certains canons, en 1939, en étant encore équipés.
Après sa mise à la retraite de l’armée, Charles de Bange prend la direction des Anciens Établissements Cail, qui concevait et commercialisait toutes sortes d’armements.

Après cette petite incartade dans l’univers de l’artillerie, revenons à l’architecte versaillais Jean-Baptiste Leyendecker (1846 – 1913), à qui ce bronze avait été offert par notre artilleur Charles Ragon de Bange, en remerciement à la construction de sa demeure.
Touchante dédicace qui lève un petit coin du voile sur la destinée bien souvent mystérieuse des œuvres d’art…

Ce groupe, raffiné, délicat, tout en subtilité représente un homme penché sur un tableau, la loupe devant l’œil, auscultant la toile avec un intérêt éclairé. Du carton à dessins, coincé entre les pieds du chevalet, dépassent quelques feuillets. L’attitude de l’amateur est bien observée et concentre l’attention de la scène sur le sujet.
Cette composition est aujourd’hui très recherchée des collectionneurs, qui y voient un clin d’œil à leur propre situation.

**En 1878, le Japon qui s’ouvre à l’Occident depuis l’ère Ansei (1854), et au sommet de l’ère Meiji, offre avec munificence les merveilles de son art et de sa civilisation à l’Exposition Universelle de 1878, créant un réel engouement chez les Français et particulièrement chez les collectionneurs. Des collectionneurs fortunés, tels Edmond de GONCOURT (1822-1896), Henri CERNUSCHI (1821-1896), Emile GUIMET (1836-1918) en France, ou Siegried BING (1838-1905) qui était aussi marchand, ou Émile TASSE, en Belgique, entretiennent cet engouement qui ne cesse de grandir en garnissant leurs collections d’estampes, de nutske et toutes sortes d’objets japonais.

***Émile TASSEL avait déjà acquis au salon de 1885, à Pierre-Louis DÉTRIER, le délicat groupe en bronze « Jeune fille au nid ».

© Copyright textes et photos : Les Trésors de Gamaliel

Longueurenv. 34 cm
Hauteurenv. 42 cm
Largeurenv. 18 cm
Poids14,8 kg
Signaturesur le motif
Époquesalon de 1888 pour le modèle en plâtre
Datépar dédicace 1894-1895
Matériaubronze à patine médallée Légers sauts de patine sur le coude droit et dans le dos

Autres suggestions

1 450€

      SculpteurCharles Félix GIR 1883-1941 ÉpoqueCirca 1905-1914 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 31 cmLongueur : 20 cmLargeur : 20 cm Poids : 4,821kg SignatureSur l’avant gauche de la terrasse. MatériauBronze à patine brune. Le bronze est complet.  

1 450€

Sculpteur Charles Félix GIR 1883-1941 Époque1908 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsØ de la terrasse : 14 cmHauteur : 30 cmLongueur : 17 cmLargeur :  17 cm       Poids : 4,085 kg SignatureSigné, daté Sur l’avant gauche de la terrasse. Cachet du fondeursur l'arrière de la terrasse : Jaboeuf et RouardIl s’agit donc d’une fonte au...

380€

SculpteurE. Joukanech Époque ca 1918-1930 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 15 cm Terrasse : 4 X 4 cm Socle en onyx vert : 5,5 X 5,5 X 3 cm Poids : 806 grammes SignatureÀ l’arrière du buste: E. Joukanech Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée. La patine présente quelques traces d'usures. 

220€

ÉpoqueCirca 1900 Art Nouveau ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 9 cmProfondeur : 2,8 cmØ du cachet : 2,5 cm Poids :  168 gr. SignatureNon signé Matériau Épreuve en bronze à patine dorée. Matrice du cachet non gravée

780€

SculpteurIrénée Rochard 1906-1984 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsHauteur : 19 cmLargeur : 7,5cmLongueur : 21 cm              Poids : 1,640 kgSignatureÀ l’arrière gauche de la terrasse. Matériau Bronze à patine brune. Le bronze est complet. Aucun manque dans la ramure du cerf.

900€

Le Marchand d’Oranges SculpteurDidier Debut 1824 - 1893 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture orientale DimensionsHauteur : 30 cmProfondeur : 20 cmLargeur : 26 cm Poids :  2860 gr. Terrasse Longueur : 14,8 cmLargeur : 11,3 cm Signature Sur la terrasse : Debut Cachet de Garanti Plaque indiquant « Prix de...

2 100€

SculpteurPierre Louis Détrier 1822-1897 ÉpoqueSeconde moitié du 19ème siècle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 41 cmLargeur : env. 19 cmProfondeur : 22 cm Base rectangulaire : 16,5 X 19,5 SignatureSur le côté droit de la base Matériau Épreuve en bronze à patine chocolat, reposant sur une terrasse rectangulaire.

720€

SculpteurPaul Mahler 1864 - 1923 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 8 cmLongueur : env. 16 cm Base rectangulaire : 15,5 X 10 Poids : 950 gr SignatureSur la terrasse : entre les deux pattes du chat tranche arrière de la terrasse, signature du fondeur : IHF Fondeur Paris Sous le bronze, cachet et n° 1117 Matériau...

370€

SculpteurThomas Cartier 1879-1943 Époquecirca 1884-1914 ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : environ 7 cmLargeur : env. 3 cmProfondeur : 2,5 cm Poids : 226 grammes Ø : 3,8 cmSignatureSur la terrasse : T. Cartier Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

280€

ÉpoqueCirca 1900-1914 ProvenanceFrance DimensionsHauteur : environ 4 cmLongueur : env. 20cm Poids : 470 grammes Matériau Bronze à patine mordorée.

800€

Sœur de Charité SculpteurEmmanuel Frémiet 1824-1910 Époque1859 pour le chef-modèle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 23 cmLargeur : environ 13 cmØ : env. 9,5cm Poids : 1,686 kg SignatureSur l’avant de la terrasse : E. FremietNuméro sous la sculpture : 477 Matériau Bronze à patine brune.

500€

ArtisteJean Bulio 1827 - 1911 ÉcoleÉcole de sculpture française Époque Circa 1880 pour le chef-modèle Dimensions Hauteur :  env. 30 cm Largeur : env. 18 cm Profondeur : env. 13 cm Poids : 2850 gr. SignatureSur le revers du buste Matériau Épreuve en bronze à patine brune.

160€

ArtisteGeorges Maxim dit Geo 1885 - 1940 ÉcoleÉcole de sculpture française Dimensions Hauteur :  env. 11,5 cm Largeur : env. 6 cm Profondeur : env. 4 cm Poids : 394 gr. SignatureÀ l’arrière de la terrasse Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

160€

ArtisteGeorges Maxim dit Geo 1885 - 1940 ÉcoleÉcole de sculpture française Dimensions Hauteur :  env. 11,5 cm Largeur : env. 6 cm Profondeur : env. 4 cm Poids : 344 gr. SignatureÀ l’arrière de la terrasse Matériau Épreuve en bronze à patine mordorée.

1 900€

SculpteurAntonio BOFILL - actif en France dans le premier quart du 20ème siècle Époque Début 20ème siècle École École française de Sculpture Dimensions Hauteur : env. 45 cm Longueur : env. 40 cm Largeur : env. 12,5 cm SignatureSigné sur le motif (au pied du sabot antérieur droit), trèsLégendé sur le côté de la terrasse : Le Dernier d’une Race de...

1 200€

SculpteurÉmile Picault – 1833 - 1922 Époque  circa 1865-1914École École française de SculptureDimensions Hauteur : env. 25 cmTerrasse : 7,8 X 7,8 cmPoids : 1867 gr.SignatureSigné à l’arrière de la terrasse sur le motif Épreuve en bronze à patine médaillée composée de plusieurs pièces. Aucun manque.

2 300€

SculpteurÉmile Louis LaporteParis 1858-1907 Époque1884 pour le chef-modèle ProvenanceFrance ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 61 cmLongueur base : 24.5 cmLargeur base : 19.5 cm Poids : env. 14 kg SignatureSigné sur le motif : E. LAPORTE Numéroté : 7239 Marque de Fondeur : Siot Decauville Matériau Épreuve en bronze à patine médaille....

450€

ArtistePierre-Jules Mêne 1810 - 1879 Époque1850 pour le chef modèle Provenance France École École française de Sculpture animalière Dimensions Longueur : env. 10,4 cm Hauteur : env. 2,9 cm Largeur : env. 4,8 cm Poids : 192 gr Signature sur le devant de la terrasse  Daté Matériau Épreuve en bronze, à patine brune reposant sur une terrasse ovale, composée...

650€

SculpteurIsidore Bonheur 1827 - 1901 ÉpoqueDernier tiers 19ème siècle ÉcoleÉcole française de sculpture animalière DimensionsLongueur : 16,5 cmHauteur : 15,5 cmLargeur : 5 cm Poids : 1123 gr. SignatureSur le côté droit de la terrasse, sur le motif  Matériau Épreuve en bronze à patine brune reposant sur une terrasse rectangulaire. À noter un léger saut de...

380€

ArtisteAlexandre LéonardParis, 1821 - 1877 ÉcoleÉcole de sculpture française de sculpture animalière DimensionsHauteur : env. 14 cmTerrasse ovoïde : 18 X 7,5 cmPoids : 820 grammes Signaturesigné sur le motif A. LEONARD  Matériau Épreuve en bronze à patine brune. Fonte d’édition ancienne. 

420€

ArtisteLouis VidalNîmes, 1831 – Paris 12ème, 1892 ÉcoleÉcole de sculpture française de sculpture animalière DimensionsHauteur totale : 15 cm env.Socle ovoïde : 13,6 X 6 cmPoids : 853 grammes Signaturesigné sur le motif Vidal Matériau Épreuve en bronze à patine dorée.Fonte d’édition ancienne.Socle en marbre vert (légères égrenures)

1 150€

Othello ArtisteGeorges Charles CoudrayParis 1862 - 1944 ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur totale : env. 34,5 cmØ Terrasse :  13,5 cmLargeur : env. 18 cm Signaturesigné sur le motif : G. Coudray Matériau Épreuve en bronze à patine chocolat. Socle décoré de motifs.

1 450€

Janissaire ArtisteJean Didier DebutMoulins, 1824 – Paris, 1893 ÉcoleÉcole française de sculpture Époque Circa 1880 DimensionsHauteur totale : env. 32,5 cmTerrasse : 11 X 8,3 cm Poids : 2920 grammes Signaturesigné sur le motif : D. DEBUT Cartel d’attribution : Janissaire, prix de Rome (Didier Debut ayant obtenu un second prix de Rome en 1851)  Matériau...

2 100€

PIERRE-JULES MÊNE    1810-1879 Époque1877 DimensionsHauteur : 53 cmDiamètre du socle : 21 cmLargeur : env. 33 cm SignatureSur le motif, sur l’avant gauche de la terrasse : P.J.MÊNE Datésur le motif : 1877 Présenté en cire au Salon de 1877 (n° 4000) sous le nom de Toréador Spada-Matador.Présenté en bronze, édité par Pierre-Jules Mêne lui-même (n°1349) à...

1 500€

SculptricePrincesse Marie d'Orléans duchesse de WurtembergPalerme (Sicile, Italie) 1813- Pise (Italie) 1839 Époque1835 pour l’épreuve originale en marbre, destinée aux Galeries historiques du Musée du Château de Versailles, inaugurées dans le cadre des festivités du mariage du duc d'Orléans, Ferdinand-Philippe avec Hélène de Mecklembourg-Schwerin, le 10...

280€

ArtisteFranz Peleschka 1873 - ? ÉcoleÉcole de scupture autrichienne DimensionsHauteur :  env. 9,5 cm Largeur : env. 5 cmLongueur : env. 5,5 cm Terrasse : 3 X 3 cm Poids : 428 grammes Signaturesigné sur le bas du dos de la jupe Matériau Épreuve en bronze à patine médaillé, reposant sur un socle carré.Le bronze est complet.

1 250€

ArtisteJames PradierGenève (Suisse) 1790 – Bougival, 1852 ÉcoleÉcole de sculpture française Époque 1852 pour le chef modèle DimensionsHauteur : env. 26,5 cmLargeur : env. 12 cmLongueur : env. 21 cm Signaturesigné : Pradier sculpt. Matériau Épreuve en bronze à patine brune, reposant sur un socle rectangulaire à pans coupés sur le devant. Le bronze est...

800€

ArtisteGeorges GARDETParis, 1863 – 1939 ÉcoleÉcole de sculpture animalière française Époquecirca 1883-1918 DimensionsHauteur : env. 17 cmSocle circulaire :  11 cm de diamètre Poids : 1,967 kg SignatureSigné sur le motif : G. GARDETSur le bord de la terrasse sous la signature : cachet du fondeur, maison SIOTNuméroté sur le bord de la terrasse : P902...

1 600€

SculpteurÉmile Louis LaporteParis, 1858-1907 Époque1884 pour le chef-modèle ÉcoleÉcole française de sculpture DimensionsHauteur : 42 cmProfondeur : 22 cm Terrasse : 14 X 17 CM SignatureSigné sur le motif : E. Laporte Cartel d'attribution :Salon des Beaux-Arts n°3659 E. Laporte Sculp. Matériau Épreuve en bronze à patine médaille. Composé de plusieurs...

1 550€

SculpteurÉmile PicaultParis 1833 - 1922 Époque  circa 1880-1990 pour le chef-modèle École École française de Sculpture Dimensions Hauteur totale : env. 47 cmØ socle : 26 cm SignatureSigné à l'avant de la terrasse sur le motif MatériauÉpreuve en bronze à patine médaillée, composée de plusieurs pièces montées et jointes. Aucun manque, le bronze est...